Manawa brise le silence
1 mai 2013 - Cousins-cousinesNo Comment   //   2263 Views   //   N°: 40

Son duo nommé Majinga, avec le chanteur Danger, est un hommage à Mahajanga et à ses propres racines malgaches. Entre hip-hop, zouk love et reggae love, surfant sur le succès de l’album « Brise le silence », Manawa n’oublie pas qu’il est de deux îles…

La musique reggae ne s’écoute pas, elle se ressent. Si tu ne peux pas la ressentir, tu ne peux pas la connaître », disait Peter Tosh. Une référence ! C’est bien dans cet état d’esprit qu’évolue Manawa, l’un des chanteurs du groupe mauricien Majinga. De son vrai nom Brady Tsiazonangoly, il est né à Tana d’une mère Mauricienne et d’un père Malgache. Il a 6 ans lorsque la famille, quatre enfants en tout, quitte la Grande Île pour s’installer à Maurice.

À 13 ans, il commence à toucher à la guitare et au piano. Déjà des rythmes lui courent dans la tête. Entré en formation pour devenir cuisinier, on le retrouve bientôt derrière différents projets de la nouvelle scène mauricienne, dont l’enregistrement d’un DVD très orienté root & reggae. Proche de Blackayo du groupe OSB, il fait une apparition remarquée sur un titre des Monaster et collabore à l’album de Mr Love. 

Que du beau monde ! En 2008, fasciné par l’univers des rappeurs, façon Sinik ou Kery James, il décide d’approfondir cette voie et en profite pour dire adieu à son métier de cuisinier.

« J’ai eu envie de faire de la musique ma principale source d’occupation quotidienne », confie-t-il. L’année suivante, il fait une rencontre capitale en la personne de Hansley Michel, alias Danger, avec qui il crée le duo Majinga.

« Le nom est tiré de Mahajanga. Avec Danger, on a eu l’occasion de découvrir et d’apprécier cette région de la côte Ouest. Majinga souligne également mon attachement à mon pays d’origine. »

Pendant trois ans, le duo va se concentrer à l’écriture de Brise le silence, premier album sorti en décembre dernier.

Onze titres bourrés de sonorités hip-hop, reggae love et zouk love, où l’on retrouve, juste retour des choses, les voix de Blackayo et de Mr Love. Conscient du rôle important que la musique peut jouer chez les jeunes, Majinga entend privilégier les thèmes fédérateurs et la « positive vibration ».

Le groupe travaille actuellement à une nouvelle galette qui devrait réunir plusieurs gros calibres de la scène mauricienne. En attendant l’album solo que Manawa a toujours rêvé de faire…

Joelle Guiot

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]