Lohavohitra : Eau vive et plantes carnivores
3 juin 2014 - Nature commentaires   //   2286 Views   //   N°: 53

À 50 km sur la RN 4, à l’ouest d’Antananarivo, culmine la colline de Lohavohitra qui surplombe le village d’Andranovelona. Son nom est tiré de la source qui approvisionne l’eau minérale Eau Vive. C’est là aussi que pousse l’une des plantes carnivores les plus curieuses au monde.

Vous ne la verrez jamais au restaurant Le Carnivore ni en compagnie du rocker Meat Loaf. Réputée carnivore, la petite Genlisea margaretae se contente en fait de piéger les micro-organismes dans le sol. S’étalant sur les rochers arides de l’inselberg (affleurements rocheux) de Lohavohitra, elle n’a que 2 à 3 cm de largeur et de 0,5 à 5 cm de longueur. Son inflorescence peut toutefois, atteindre 25 cm.

L’aridité du rocher de Lohavohitra favorise la prolifération de plantes adaptées à la sécheresse. La mignonne cohabite ainsi avec des espèces végétales aussi inattendues que curieuses pour la région centrale de Madagascar. À commencer par d’autres plantes carnivores plus abondantes comme les six espèces de Drosera et Urticularia spp., mais aussi des plantes succulentes de type aloès ou kalanchoés ou reviviscentes comme le mahatambelona (Myrothamnus moschatus), connu localement pour ses vertus aphrodisiaques.

Toutes ces plantes dessinent le paysage si pittoresque du sud de l’île. Mais la colline de Lohavohitra, avec ses 50 % d’endémicité végétale spécifique, doit aussi supporter la visite périodique d’une partie de la population locale. Elle y vient pour faire la collecte intensive de Alectra sessiliflora, plante herbacée utilisée comme paraky gasy (tabac malgache), dont la poudre à chiquer fait zézayer les gens : façon de parler, bien sûr !

Toutes ces trouvailles sont le fruit d’une étude floristique récente menée par Missouri Botanical Garden (MBG) en collaboration avec un imminent spécialiste des inselbergs du monde : le Pr Poremsbski de l’Université de Rostock, en Allemagne. La découverte de Genlisea margaretae fut des plus émouvantes, car cette petite plante a une capitale importance dans le monde scientifique. En effet, elle a en son sein le plus petit génome (ensemble des gênes) connu chez les plantes à fleurs. Un vrai phénomène ! Cela a incité MBG, la société Eau Vive et les Universités d’Antananarivo et de Rostock à mener une recherche approfondie sur cette plante. Également à l’intégrer dans un plan de gestion pour la conservation de la colline, avec la collaboration de la population locale, pour que le site soit épargné des feux de brousse et de la collecte abusive. Leurs victimes, la terre, les plantes et les insectes aériens et souterrains. Les célèbres tandems mythiques malgaches Trimobe et Soahitika, Faramalemy et Ikotobekibo, Ambohidempona et Ankatso, Babay et Lohavohitra n’ont qu’à bien se tenir, un couple moderne vient de voir le jour : Eau de source et Plantes carnivores.

Hans Rajaonera
Photos : Missouri Botanical Garden

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer