Lofo Rabekoriana : Concret abstrait
2 février 2013 - Portfolio commentaires   //   1192 Views   //   N°: 37

Passionné de photos depuis son enfance, Lofo Rabekoriana acquiert son premier réflexe numérique en 2008. « Je me suis rendu compte que ça nécessitait des connaissances techniques et en 2011 j’ai pris des cours de photographie. » Mais comme la technique seule ne suffit pas, il développe sa vision artistique en participant à divers stages de photographie, notamment ceux dispensés par Pascal Grimaud en 2011 et par Jean-Christian Bourcart en 2012. « Plus j’avance dans le monde de la photographie, plus je constate qu’il faut toujours approfondir. » Cas assez rare à Madagascar, ses travaux tournent essentiellement autour de l’architecture, du graphisme (Point tiret) et de l’Abstrait. Et comme la photo nécessite beaucoup d’investissement en temps et matériel, il lui arrive de travailler dans l’événementiel comme les mariages, où là il est plongé dans l’humain…

Suite d’arcade
« En attendant quelqu’un à Ampefiloha en fin d’après midi, j’ai voulu mettre en relief l’arcade de l’immeuble. » 

 

Cathédrale
« J’ai assisté à une fête à la cathédrale DEGS à Ankatso, j’ai été attiré par la structure et la lumière. J’ai utilisé le fish-eye pour amplifier la forme ronde de la structure. »

 

Polygone
« Cette photo fait partie de ma série sur les structures et le graphisme. Comme toute la série, elle affiche une dualité concret-abstrait ».

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer