Le portrait chinois de Temandrota
4 mai 2015 - Couv by CulturesNo Comment   //   2625 Views   //   N°: 64

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’invite dans no comment®. L’artiste plasticien Temandrota, illustrateur de notre couv’, répond du tac au tac. 

Si j’étais un plat…
La carpe royale avec du cresson, façon nahandro gasy (à la façon malgache), accompagnée de riz rouge. Tout simplement délicieux !

Si j’étais un végétal…
Le fantsiholitse, cette cactée du Grand Sud malgache me fascine par ses formes indéfiniment entrelacées.

Si j’étais un élément…
La terre, couleurs de mes peintures. Le désert me sert à raconter la vie…

Si j’étais un fruit…
Le raketa vert, le seul fruit résistant qui donne du sucre et qui nous a sauvés la vie en 1981 !

Si j’étais un dessin animé…
Le tour du monde en 80 jours, tiré du roman de Jules Vernes. Aujourd’hui encore, cette expérience est toujours tentée par certaines personnes.

Si j’étais une invention géniale…
L’électricité. Quand je vois la panique des gens au moment des délestages !

Si j’étais un véhicule…
Une voiture capable de désenclaver la partie sud de l’île. Un camion serait le bienvenu pour y travailler.

Si j’étais un climat…
Tropical. Je serais porteur de chaleur, car il y aurait du soleil !

Si j’étais un loisir…
Le fanorona, un jeu qui rassemble les gens et qui anime le village.  

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]