Le portrait chinois de Regina Goerger
1 décembre 2016 - Couv byNo Comment   //   2179 Views   //   N°: 83

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’installe dans no comment®. L’artiste plasticienne Regina Goeger, illsutrateur de notre couv’, répond du tac au tac…

Si j’étais un objet, je serais…
De l’encre pour la fluidité de son esprit et son trait vivant.

Si j’étais un animal, je serais…
Un cheval, libre pour parcourir les sables des littoraux.

Si j’étais un plat, je serais…
L’expression libre en corps et esprit, la nourriture la plus essentielle de l’Homme.

Si j’étais une chanson, je serais…
Le silence pour écouter le « grand chant sonore original. »

Si j’étais un film, je serais…
« L’île nue » de Kaneto Shindô pour l’essence, l’exigence et l’endurance.

Si j’étais une arme, je serais…
L’esprit et l’âme pour leurs forces inépuisables.

Si j’étais une un personnage historique, je serais…
Lao Tseu pour sa conscience.

Si j’étais un végétal, je serais…
Le bambou, pour sa souplesse et son élégance.

Si j’étais une planète, je serais…
La lune pour sa beauté minérale rocheuse.

Si j’étais un pays imaginaire, je serais…
L’espace. « Laisser comme trace l’idée de l’espace où chacun et chacune sera conscient de sa relation avec son corps, au corps de l’autre et à son espace vie. »

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]