Le portrait chinois de Ramika
18 mars 2014 - Couv byNo Comment   //   1916 Views   //   N°: 51

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’invite dans no comment. Le dessinateur Ramika, illustrateur de notre couv’, répond du tac au tac.

Si j’étais un objet…

Un objet volant non identifié, car je ne veux pas pouvoir être facilement reconnu.

Si j’étais une saison…

Je serais l’hiver, pour garder la tête froide…

Si j’étais un animal…

L’aye-aye, le lémurien nocturne #vita gasy.

Si j’étais un plat…

Je serais le sabeda, le vary sosoa (riz bouilli) du matin, là où l’on puise toute l’énergie nécessaire pour la journée.

 

 

 

Si j’étais un personnage de #fiction

Corto Maltese, le marin solitaire créé par Hugo Pratt. Un globe-trotter comme je rêverais de l’être.

Si j’étais une chanson…

Mifankatiava ihany, faisons l’humour pas la guerre !

Si j’étais une arme…

Une sagaie, le lance-roquettes des temps anciens…

Si j’étais un personnage historique…

Rainandriamampandry, voir dans le dictionnaire historique et géographique de Madagascar (rires).

Si j’étais un élément…

Je serais l’air… le fond de l’air est frais !

Si j’étais un fruit…

Le coco, parce que l’aye-aye l’adore !

Si j’étais un bruit…

Le grondement qui suit l’éclair, terrifiant et inimitable.

Si j’étais un pays imaginaire…

Ambondrombe, le paradis des âmes malgaches.

Par Joro Andrianasolo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]