Le portrait chinois de Nonoh RAMARO
7 mars 2012 - Couv byNo Comment   //   1327 Views   //   N°: 26

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’installe dans no comment®. Le peintre Nonoh Ramaro, l’illustrateur de notre couv’, répond du tac au tac… 

Si j’étais un animal…
Je serais le zébu. Simple et tolérant avec force et puissance, comme une main de fer dans un gant de velours.

Si j’étais une couleur…
Le marron, la couleur de ma peau et le mélange du rouge et du noir.

Si j’étais une invention…
La boussole qui oriente le trajet à suivre.

Si j’étais une arme…
Je serais la foi. C’est l’armure du vainqueur et la force de ramener le néant à la réalité.

Si j’étais une saison…
Le fahavaratra qui fait renaître la vie après un long hiver.

Si j’étais un endroit…
L’atelier où toutes mes inspirations prennent forme.

Si j’étais une oeuvre…
Mpirahalahy Mianala d’Ariry Andriamoratsiresy.

Si j’étais un élément…
L’eau qui sert pour la bénédiction.

Si j’étais un objet…
Une longue-vue. J’ai toujours soif de nouvelles perspectives.

Si j’étais un animal de légende…
Le Phénix qui renaît toujours de ses cendres.

Si j’étais une devise…
« Sois honnête », je ne veux pas d’embrouilles !

Si j’étais un bruit…
Le « silence », une compensation qui vaut son pesant d’or…

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]