Le portrait chinois de Loïc DAMADE
8 avril 2012 - Couv byNo Comment   //   1499 Views   //   N°: 27

Humour décalé, toujours un peu dans la provoc, Le peintre Loïc Damade, illustrateur de notre couv’, répond au questionnaire du portrait chinois en s’inspirant de la technique surréaliste du « cadavre exquis ». Sauve qui peut !  

Si j’étais une devise…
Tous pour un et deux pour trois, parce qu’il y en a toujours un qui dort…

Si j’étais un objet…
Une boule de pétanque, parce que j’aime dormir.

Si j’étais une invention géniale…
Je serais une chaise, pour joindre l’utile à l’agréable.

Si j’étais un végétal,
Un palmier, j’aime sa coiffure…

Si j’étais un animal…
Je serais un morse pour me retrouver.

Si j’étais un plat…
Dessert sucré au chocolat et combava.

Si j’étais une arme…
L’arme bactériologique parce que j’aime bien faire à manger…

Si j’étais un endroit…
Au bord de la mer parce que je nage dans l’affront.

Si j’étais un personnage historique,
Diego Dias, parce que les autres doivent aimer ce que j’aime ?

Si j’étais un loisir…
Une balançoire, parce que vous ne m’attraperez pas.

Si j’étais un accessoire…
Des lunettes, parce que ça cache la moitié du corps.

Si j’étais une pièce…
Je serais la pièce manquante

Si j’étais un véhicule…
Une fusée parce que je réunis toutes les terres… 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]