Le portrait chinois de Joastin Fampionona
1 février 2013 - Couv byNo Comment   //   1756 Views   //   N°: 37

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’installe dans no comment®. Le peintre Joastin Fampionona, illustrateur de notre couv’, répond du tac au tac…

Si j’étais un objet…
Je serais un ordinateur, plus qu’indispensable !

Si j’étais un climat…
Le climat tropical, sous une couche d’ozone non trouée…

Si j’étais un animal…
Le zébu, je pourrais me vanter d’être utile.

Si j’étais un fruit…
Une banane, facile à éplucher, tendre à mastiquer.

Si j’étais un plat…
Un plat nahandro gasy (typiquement malgache) : hafa ihany (il n’y a rien de mieux) !

Si j’étais une chanson…
Gorisagorisa, facile à retenir.

Si j’étais un personnage de fiction…
Superman, pour mettre mes pouvoirs au service de l’humanité.

Si j’étais un film…
Les Dieux sont tombés sur la tête : la vie et l’humour !

Si j’étais une arme…
La fronde de David, sous-estimée mais efficace.
Si j’étais un endroit…
Le sommet d’une montagne pour voir l’horizon à 360°.

Si j’étais un élément…
Une puce électronique, la petitesse permet de grandes choses !

Si j’étais un véhicule…
Une charrette, malgré les millénaires je suis toujours là.

Si j’étais un bruit…
Une simple claque : l’origine de tous les sons existants ?

Recueillis par #JoroAndrianasolo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]