Joey Aresoa répond au questionnaire Pivot
14 août 2018 - Couv byNo Comment   //   1636 Views   //   N°: 103

La poétesse et plasticienne Joey Aresoa répond du tac au tac aux questions du fameux questionnaire de Bernard Pivot. Dix questions pour aller au fond des choses, pas plus !

Votre mot préféré ?
Libre. Ce mot porte le poids de milliers d’années d’aspiration humaine.

Le mot que vous détestez ?
« Peut-être », si c’est un mot. Je suis de nature définitive.

Votre drogue favorite ?
Le voyage. Et tout ce qui va avec ! Sans commentaire.

Le son, le bruit que vous aimez ?
Le glouglou de la bouteille de vin, surtout le premier verre. Ça promet tellement.

Le son, le bruit que vous détestez ?
Les grillons, à la tombée du soir. Cela signifie qu’il faut rentrer.

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
Merde. Ce mot a de l’allure malgré tout.

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Jaomanoro David, le plus grand nouvelliste, dramaturge et poète malgache.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Annonceuse publique d’aéroport. J’aurais toujours à me retenir pour ne pas dire des bêtises.

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarnée ?
Le cocotier. Il me fait penser à la plage, au bord de la mer, au soleil.

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
« Ça t’a plu ta vie ? » Je lui répondrais « ça claque ! »

Propos recueillis par #PriscaRananjarison

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]