Jane Rahel : Entre strass et paillettes
14 juillet 2014 - By night commentaires   //   2649 Views   //   N°: 54

Chanteuse, organisatrice de soirées, créatrice de bijoux fantaisie, Jane Rahel aime le monde des noctambules. Son expérience de la nuit parisienne ne l’empêche pas de goûter avec tout autant de gourmandise celle de Tana. Et à l’occasion de pousser la chansonnette, son autre passion ! 

Noctambule, c’est une vocation ?
J’ai toujours aimé le milieu de la nuit, on rencontre plein de gens. J’ai vécu 16 ans en France où j’ai également été dans l’événementiel, les soirées et la mode. J’ai travaillé avec certaines personnalités dans le monde du show-business, entre autres Jean Roch et les propriétaires du Zen Garden sur les Champs-Elysées. En revenant à Madagascar en 2008, j’ai continué. On m’appelle souvent pour organiser des soirées privées ou à thème, des défilés et bien sûr, je continue mes sorties nocturnes.

 

Une préférence pour les endroits branchés de Tana ?
Je suis souvent au restaurant Brajas, au B’, au Carnivore, au Colbert… J’aime particulièrement ces endroits où on peut discuter et tisser facilement des liens. C’est toujours utile pour mon travail.

Les cabarets ?
La chanson, c’est une passion. Je me produis avec un groupe de jeunes pour interpréter des morceaux de jazz, du blues et des variétés internationales. Des cabarets musicaux au Café de la Gare, au Buffet du Jardin ou au Liverpool Bar Club. 

 

Jane Rahel : 032 42 637 17

 

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer