iPhone SE au banc d’essai
24 mai 2016 - High TechNo Comment   //   2203 Views   //   N°: 77

Apple semble n’en plus finir de décliner ses produits en mille et une versions. En téléphonie, c’est cette fois l’iPhone SE (pour Special Edition) qui vient faire parler de lui.

« Une petite révolution ! », tient à souligner Tanjona Andrianantenaina, technicien commercial chez Makaty qui distribue depuis fin mai l’iPhone SE sorti en mars.
L’objet reprend le meilleur des iPhone 5S et 6S. Du 5S il recycle le design à succès, avec son écran 4 pouces Retina, sa finition en aluminium et le logo en acier inoxydable. Comme lui, il est léger et fin. Il garde la même connectique : port lightning pour charger l’appareil et transférer les données, haut-parleurs et prise jack, ainsi que les boutons sur le côté. Et il reconnaît vos empreintes digitales, car ceux qui ne savent pas se souvenir d’un code ont des doigts.

De l’iPhone 6S, il hérite les capacités : la puce A9 en guise de processeur, cadencé à 1.8 GHz, une architecture 64 bits donnant une vitesse exceptionnelle dans le traitement des applications. Et en renfort le coprocesseur M9 pour assurer la fluidité de tout ce qui a recours à la stabilisation des prises de vue vidéo, l’accéléromètre, le gyroscope…

Force des derniers smartphones d’Apple, les appareils photos du iPhone SE misent sur la précision et la facilité d’utilisation : 12 Mpx à l’arrière, avec ouverture 2.2 (contre 8 Mpx sur le 5S). L’appareil filme même en 4K, soit 4 fois le standard en haute définition que proposait le 5S. À l’avant : une caméra Facetime qui se veut idéale pour les selfies du fait de l’intégration d’un flash de ce côté itou. L’iPhone SE inclut la fonction Live Photos permettant de prendre une « photo animée » (une courte vidéo) sur 3 à 5 secondes, il suffit alors d’appuyer sur l’image pour visualiser le mouvement. Mais ce n’est pas du gif.

Le téléphone tourne sous iOs 9.3, système d’’exploitation voulu facile d’accès dans cette version, mais aussi plus poussée en terme de sécurité des données, en particulier celles sauvegardées sur iCloud. En dehors des applications systèmes, il embarque bien sûr la commande vocale Siri mais aussi iMovie pour le traitement de vidéos. « Au besoin, chacun pourra aller télécharger d’autres applications sur AppStore. » Comme en réponse à l’avalanche de jailbreak (piratage de l’iPhone pour y installer des applications officieuses), une foule de versions gratuites ont commencé à fleurir pour toutes sortes de programmes, diluant peu à peu le besoin. Pour ce qu’il est de la connexion internet, bien que dépendante du fournisseur d’accès, l’iPhone SE promet jusqu’à 433 Mbps en Wifi et 150 Mbps en 4G. On pourra regretter que l’iPhone SE n’embarque pas la fonction 3D Touch du 6S, qui permet d’une simple pression d’accéder à certaines applications.

Il est un bon compromis pour ceux qui veulent les meilleures fonctionnalités et un prix abordable. « Face aux très haut de gamme tels que l’iPhone 6S+, l’iPhone SE constitue un bon parti, pour tous publics. » Les photographes débutants ou avancés peuvent en tirer de belles images, les gamers peuvent faire tourner les dernières nouveautés, et même en terme professionnel, il a ce qu’il faut pour rassurer. Les deux modèles d’iPhone SE (16 Go et 64 Go) sont proposés respectivement à 2 400 000 Ar et 2 880 000 Ar, chacun dans différents coloris (or, or rose, gris sidéral, argent… des teintes rappelant les finitions déjà existantes pour l’iPad Pro notamment).

« L’iPhone SE est en plus officiellement déverrouillé, donc sans lien avec un quelconque opérateur téléphonique, il accueille n’importe quelle carte SIM. »

SOUS LE CAPOT
Dimensions : 123,8 mm x 58,6 mm
Épaisseur : 7,3 mm
Poids : 113 g
Écran : Retina, panoramique multi-touch rétro éclairé
par LED 4 pouces ; résolution 1136 x 640 px ; revêtement oléophobe résistant aux traces de doigts Puce A9 avec architecture 64 bits, coprocesseur de mouvement M9
Appareil photo iSight : 12 Mpx ; panoramique (jusqu’à 63 Mpx) ; photo HDR automatique ; réglage de l’exposition ; modes rafale et retardateur ; détection des visages ; coordonnées du lieu de la photo
Vidéo : jusqu’à 3 840 x 2 160 à 30 i/s Caméra FaceTime HD, photo 1.2 Mpx
Touch ID : capteur d’empreinte digitale intégré au bouton principal
Lecture audio et vidéo : aac, mp3, MP VBR, Apple Lossless, aiff, wav, H264 jusqu’à 4K, m4v, mp4, mov, mpeg4
Autonomie : 12 heures (navigation en 3G) à 10 jours (en veille)

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]