IntervIew Gourmande: Aina Razafindrazaka du Nectar d’Ici et d’Ailleurs
29 avril 2021 - Gastronomie Interview Gourmande Recette commentaires   //   71 Views   //   N°: 135

Situé à Tsaralalàna, en plein centre-ville dans l’enceinte de l’hôtel Mirador, le restaurant Nectar d’Ici et d’Ailleurs propose un voyage culinaire entre les plats locaux et la cuisine du monde, sous la houlette d’Aina Razafindrazaka.

Tombée toute petite dans la restauration, Aina Razafindrazaka a eu l’occasion d’exercer tous les métiers liés à cette activité. « J’ai occupé tous les postes du restaurant Nect’art de mes grands-parents puis de mes parents. » Autodidacte, elle se passionne pour la cuisine, le plus souvent en voyageant, grâce à son mari styliste. « J’ai eu l’opportunité de goûter à divers plats dans différents pays avec différentes cultures. En reproduisant des plats que j’ai aimés, j’apporte ma touche personnelle. Mes enfants et mon mari ont toujours l’impression de voyager. Ce sont encore eux qui m’ont poussée à ouvrir mon restaurant. »

Présentez-nous votre style ?
Faire voyager les clients avec des goûts marquants qui appellent aux souvenirs. Toujours frais et bon pour la santé.

Quels sont vos produits de prédilection ?
Le fromage en général comme le roquefort, mais aussi les épices.

Quels sont les ingrédients récurrents dans vos plats ?
La citronnelle, le combava et la menthe.

Quel plat vous rend « coucou » ?
Sans hésiter, les sushis !

Votre boisson préférée ?
Le jus de sakoa (geville)

À quelle fréquence modifiez-vous votre carte ?
Tous les semestres mais cela dépend de l’attente des clients, et des suggestions tous les jours avec les produits du moment.

Comment vous y prenez-vous pour créer vos plats ?
Je commence ma journée en faisant le tour des étals au marché. Je m’inspire de tous les produits frais et de saison. Une fois en cuisine, je prends une base (viande, poisson…), je fais des associations et teste des épices qui accompagnent au mieux le plat. Tous les aliments que je n’aimais pas avant (carotte, aubergine), j’ai appris à les aimer en les cuisinant à ma sauce.

Votre actualité ?
Tous les vendredis, à partir de 16 heures, nous proposons un afterwork avec des plats à partager (grillades, pizzas et autres tapas). Sinon nous sommes ouverts du lundi au samedi de 7 heures à 21 heures.

Recette du mois : salade thaïe

Ingrédients

• 4 feuilles de cœur de laitue
• 2 carottes
• 1 concombre
• Quelques feuilles de coriandre, menthe et basilic thaï
• Graines de sésame noir
• Cacahuète en poudre

• 1 c-à-c de poudre de cacahuète
• 1 piment
• 1 oignon rouge
• 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
• ½ cuillère à soupe de gingembre râpé
• 1 c-à-c d’uile d’olive, sel, sucre
• Citron

Préparation
Faire une chiffonnade avec le cœur de laitue puis réserver. Faire des tagliatelles avec les carottes et le concombre (un économe fera l’affaire). Hacher les feuilles de menthe, de coriandre et de basilic. Tailler finement le piment (sans les pépins) puis mélanger le tout. Torréfier légèrement les graines de sésame noir. Préparer la vinaigrette en mélangeant le sucre ou le miel avec le vinaigre et l’huile d’olive. Ajouter une pincée de sel et du gingembre râpé. Mélanger toute la préparation avec la vinaigrette puis dresser. Saupoudrer l’ensemble de poudre de cacahuète et de sésame noir. Accompagner le plat d’un demi-citron. Cette salade accompagne aussi bien la viande que le poisson.

Propositions Gourmandes par Aina Razafindrazaka du Nectar d’Ici et d’Ailleurs

Salade de pastèque au vinaigre balsamique,
roquette et fromage frais au basilic

Varanga manara-molotra sy ravim-boatavo
(feuilles de citrouille)

Fruits de mer à la sauce coco thaïe

Verrine fraîcheur framboise

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer