Ils font bouger les lignes
20 janvier 2021 - In & Out commentaires   //   337 Views   //   N°: 132

Sensibilisées à l’écologie très jeunes, Jossie et Joëlle Randriamiandrisoa se sont lancées dans l’aventure zéro déchet avec leur entreprise Tsenaow (prononcer « tsenaou »), la contraction de Tsena et zero waste (OW). Elles fabriquent des cosmétiques solides de façon artisanale comme les soins du corps, de cheveux, du visage, des shampooings, des savons saponifiés à froid, des accessoires réutilisables pour remplacer le tout-jetable sans utiliser d’emballage en plastique. « Le zéro déchet n’est pas qu’un moyen de se faire de l’argent mais une philosophie et un esprit que nous essayons d’adopter autant que possible dans notre démarche. 

Nous échangeons continuellement sur ce qui est zéro déchet et ce qui ne l’est pas, et au-delà de la problématique des déchets, nous réfléchissons à l’aspect santé, à l’empreinte carbone de nos produits, à la fin de vie des rares emballages que nous utilisons lorsque c’est indispensable, à réutiliser les chutes pour faire en sorte au maximum que nos produits soient éco-conçus. » Un de leurs produits phares reste la culotte menstruelle, fabriquée entièrement à Madagascar. Une culotte comportant une partie absorbante qui recueille le sang et protège contre les fuites. Une solution contre les protections hygiéniques jetables qui constituent une source de déchets à travers le monde. « Le concept surprend souvent la première fois qu’on en entend parler mais à l’utilisation, quasiment toutes celles qui l’utilisent ne peuvent plus s’en passer. Nous avons eu des retours de nos utilisatrices qui nous disaient que nous avions changé leur vie. C’est notre plus grande satisfaction. »

page réalisée par #AinaZoRaberanto

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer