i-BC : L’écho de l’éco
7 décembre 2015 - Médias commentaires   //   2287 Views   //   N°: 71

Depuis juillet, les téléspectateurs bénéficient d’une nouvelle chaîne de télévision. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, voici i-BC : i comme information (ou innovation) et BC pour Broadcasting Company, la première chaîne à thématique 100 % économique de Madagascar. 

i-BC émet depuis déjà cinq mois. Cette nouvelle chaîne malgache veut s’imposer dans le domaine économique en proposant des émissions essentiellement axées sur le monde du business et de l’entreprise. « Nous voulons mettre en exergue les défis de tout un chacun dans la relance de l’économie malgache. Nous estimons que la contribution des petites gens, trop souvent oubliées, est aussi déterminante que l’action des grands acteurs économiques dont on parle dans Forbes », souligne Niaina Rakotonjanahary, directrice de publication de i-BC.

Icône du petit écran malgache depuis 13 ans déjà, elle entend mettre toute sa compétence au service de cette chaîne qui pour l’instant ne propose que quatre émissions hebdomadaires : des grands reportages de 52 minutes qui entendent apporter des points de vue nouveaux sur l’économie malgache, ainsi que des bulletins d’informations parlant à 80 % d’économie. Mais pour vraiment sortir du lot, la chaîne projette de lancer la première émission d’investigation à Madagascar. « i-BC Investigation révèlera les faces cachées de la vie à Madagascar pour que ce ne soit pas seulement les chaînes internationales qui nous en révèlent l’existence. »

Et quand elle ne parle pas d’économie, la chaîne diffuse également des films, des séries et des clips du début des années 2000. Pourquoi ce choix ? « Nous ne sommes pas à l’affût de la nouveauté à tout prix, car toutes les chaînes le font. De plus, d’après les enquêtes que nous avons effectuées, beaucoup de gens aiment les programmes nostalgie. Or cette offre n’existait pas jusqu’à ce qu’on arrive. » Une couleur musicale vintage également pronée par la radio du même nom.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer