Hasina Rabenantoandro – Lycheeland Madagascar : Les fruits séchés comme alternative au gaspillage
23 août 2022 - Éco commentaires   //   225 Views   //   N°: 151

Lauréate de l’édition 2022 du Prix Pierre Castel, elle a vu ses efforts récompensés dans le domaine du séchage des fruits et légumes, à travers son entreprise lycheeland Madagascar. Si la consommation de fruits séchés n’entre pas encore dans les habitudes locales, ce peut être un vrai pilier de développement de l’économie locale.

Pourquoi les fruits et légumes séchés et en poudre ?
C’est un secteur en plein essor car les gens se rendent compte qu’il est préférable de consommer sain, non transformé et surtout certifié biologique, comme nos produits. En créant Lycheeland Madagascar en 2015, je me suis donné comme mission de valoriser nos produits de la terre. Des fruits, nous en avons en quantités considérables, exceptionnels en qualité comme en diversité. Malheureusement, le pays en produit plus qu’il n’en consomme, d’où l’idée, à travers cette activité, de lutter contre le gaspillage alimentaire.

La technique du séchage apparaît simple de prime abord ?
C’est la circulation d’air chaud qui favorise l’évaporation de l’eau. Pour un produit de qualité, il faut tenir compte de plusieurs paramètres tels que la teneur en eau, le Ph, l’activité de l’eau, la température à différents stades de déshydratation…

Ce n’est pas de la cuisson, c’est un séchage à basse température qui permet au fruit de préserver un maximum de ses nutriments, vitamines et minéraux. Au lieu d’avoir un ananas frais qui va pourrir au bout d’une semaine, il est donc possible et avantageux de le faire sécher ou de le réduire en poudre de fruits, et ainsi de pouvoir le conserver pendant plus de 2 ans.

Quelles sont les variétés de fruit utilisées ?
Tous les fruits qui poussent à Madagascar. Par rapport aux autres pays d’Afrique, notre force sur le marché international est notre variété. Par exemple, au Burkina Faso, au Bénin et au Ghana, trois pays qui excellent dans le séchage de fruits, la mangue, l’ananas et la banane sont les plus utilisés. Nous, nous avons la possibilité d’offrir un large choix : litchi, pok pok, jacquier, ramboutan, etc. En une année, nous produisons près de 20 tonnes de fruits séchés avec une moyenne de 8 à 10 % de rendement. Cela équivaut à 300 tonnes de fruits frais traités qui, pour 90 %, vont à l’exportation : 65 % vers le Japon et le reste vers l’Union européenne, la Suisse et le Canada.

Comme déjà précisé, nos produits sont sans conservateur, sans sucres ajoutés et certifiés biologiques.

La certification bio permet d’accéder à un marché plus grand…
Il faut être certifié par un organisme tiers, compétent et reconnu, qui va contrôler tout le processus, de la récolte, transport et la transformation. Cet organisme vérifie et garantit que dans toutes ces étapes les exigences du cahier des charges de l’agriculture et de production biologiques soient respectées. Il faut savoir entre autres que les résidus de pesticides annulent les bienfaits des fruits. Ainsi, on établit des contrats de partenariat avec des petits paysans aux quatre coins de Madagascar que nous accompagnons et formons dans l’agriculture biologique.

En tant que lauréate de l’édition 2022 du « Prix de l’entrepreneuriat agricole », financé par le Fonds Pierre Castel, vous avez de bonnes raisons de vous réjouir…
En 2019, j’avais déjà participé au Salon international de l’alimentation (Sial) à Toronto, au Canada. J’ai pu voir qu’il y a une vraie demande pour nos produits. Malheureusement, on parle toujours de Madagascar comme d’un « pays d’échantillon » car quand il faut produire de grandes quantités, on n’arrive pas à suivre. Grâce à ce prix Pierre Castel, doté de 10 000 euros et d’un programme de coaching personnalisé, nous allons avancer dans la mise en place de notre démarche HACCP, pour garantir la qualité sécuritaire et hygiénique de nos produits, notamment en mettant en place un laboratoire d’autocontrôle pour les analyses physico-chimiques et microbiologiques. Nous avons également fait un rebranding de nos packagings, plus classe et épuré et qui répond plus à notre positionnement aujourd’hui.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer