Haingo RANDRIANARIVONY : À l’écoute du monde rural
22 avril 2012 - ÉcoNo Comment   //   2288 Views   //   N°: 27

Après vingt années passées en France, elle choisit de revenir à Madagascar pour contribuer au développement de son pays natal. C’est le Centre d’information technique et économique qui bénéficie aujourd’hui de son expertise et de son énergie. 

Depuis la fin 2011, le Centre d’information technique et économique (Cite) est dirigé par Haingo Randrianarivony. Informer, former et accompagner les acteurs économiques issus du monde rural (agriculteurs et artisans principalement), telle est la vocation de cette ONG malgache au sein de laquelle cette mère de quatre enfants a successivement occupé les postes de directrice de la formation et accompagnement des TPE (très petites entreprises) puis de directrice générale adjointe.

Le monde associatif l’a toujours passionnée : comme sujet de mémoire de son DEA en relations internationales, elle choisit tout naturellement le thème des ONG et le droit international. « J’ai toujours pensé que les ONG doivent être à la fois une des forces vives d’un pays et un des acteurs importants sur la scène internationale. Elles ont un rôle majeur à jouer dans les pays en voie de développement ». 

Également titulaire d’un DUT en informatique de gestion (Université de Paris Orsay), elle s’intéresse de très près à la formation, convaincue que le « renforcement de capacité des ressources humaines est un des moteurs du secteur privé ». Une expérience qui commence au sein de la société EBC, à Reims, où elle s’occupe de la formation professionnelle continue dans le secteur informatique, et qui l’amène à intégrer le Cite en 2008.

Fort de ses 14 antennes réparties dans toute l’île et de ses 80 collaborateurs, cet établissement privé à caractère social apporte aux TPE les services d’une chambre consulaire en leur offrant un ensemble intégré de services non financiers : information (dont l’édition de très nombreux ouvrages pratiques), animation, formation et appui conseils… 

Le Cite remplit un rôle essentiel auprès des acteurs les plus modestes et les plus défavorisés du monde rural. « Nous développons actuellement un système d’informations techniques et économiques via la téléphonie mobile afin de toucher davantage les acteurs ruraux », explique Haingo Randrianarivony. Comme première responsable, son challenge est aujourd’hui de faire reconnaître le Cite comme une véritable équipe d’experts,

 « afin de pouvoir augmenter nos ressources propres et avoir ainsi les moyens d’accompagner les plus démunis ».

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]