Faniah : Ça vaut le coup d’œil !
4 janvier 2018 - CulturesNo Comment   //   1866 Views   //   N°: 96

La sortie officielle du premier album de la chanteuse Faniah a eu lieu le 25 novembre dernier à l’occasion d’une soirée de lancement qui s’est tenue à l’hôtel de ville d’Analakely. Intitulé « Lavitra ahy… » (Loin de moi), cet opus signe le retour de la soul woman sur le devant de la scène.

Depuis sa participation au télé-crochet Pazzapa en 2003, Faniah a fait un bon bout de chemin ! La chanteuse a réussi à conquérir le cœur des amateurs de « black music » avec une voix digne des plus grandes divas de la soul. En 14 ans de carrière, elle a intégré des groupes comme GMMC ou plus récemment The Women, donné de la voix sur les albums de nombreux artistes dont Rolf, Rija Ramanantoanina ou Balita Marvin et sillonné les scènes des cabarets de la capitale avec ses interprétations magistrales des titres d’Alicia Keys ou encore de Whitney Houston, ses idoles.

Aujourd’hui, Faniah se révèle sous un nouveau jour. Exit les reprises ! La chanteuse nous dévoile à travers Lavitraahy, son album de10 titres originaux, une facette qu’on ne lui connaissait pas : celle d’auteur-compositeur. « Les gens m’ont connu en tant qu’interprète. Avec cet album, je voulais repousser mes limites et m’essayer à l’écriture. C’est le projet de toute une vie et je voulais le faire à ma manière et y apporter ma touche personnelle en sortant des sentiers battus. »

Dans un registre mêlant soul fusion, jazz et bossa nova, Faniah nous chante l’amour avec un grand A sur des titres comme Topimaso (Coup d’œil), Ny Foko no mibaiko (Mon cœur décide) et Lavitra ahy, un morceau qui lui est cher. « C’est la première chanson que j’ai écrit pour l’album et c’est aussi le premier single que j’ai sorti. Elle raconte l’histoire de deux amoureux qui se sont perdus de vue alors que l’amour était toujours bien présent entre eux. L’amour est mon thème de prédilection car c’est un sentiment universel. Il est important que les gens puissent s’identifier à mes œuvres ».

Pour ce premier album, Faniah n’a pas lésiné sur les moyens et a mis les petits plats dans les grands en s’alliant à de grosses pointures de la musique. Des musiciens comme Andry Michael Randriantseva au clavier et au trombone, Benkheli Ratri à la guitare, ou encore Anjaniony Andriamanandratra au saxophone ont apporté leur pierre à l’édifice pour faire de cet opus une œuvre unique en son genre. « Cet album est riche en inspirations. Les musiciens avec qui j’ai collaboré ont su transcrire à la perfection les émotions que je voulais transmettre à travers ma musique. Chacun d’entre eux y a apporté sa signature et c’est ce qui fait la singularité de cet opus. »

Pour la soul woman, 2018 démarre sur les chapeaux de roues. En dehors de la promotion de son album, Faniah prépare la sortie d’un nouveau clip, un concert à l’American Center à Tanjombatoau mois de mars et une participation très attendue à la 8ème édition du Festival Jazz Tohatohabato en juin 2018. Soul, en-veux-tu en voilà !

Contact
Faniah : 034 11 332 44

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]