Facebook : Bekoto
1 mai 2013 - Non classé commentaires   //   1192 Views   //   N°: 40

« Antidote à la pensée unique…»

Pas nécessaire d’être né de la dernière pluie pour s’intéresser aux nouvelles technologies. Prenez Bekoto, pilier historique des Mahaleo. Il a beau être d’une génération qui rêvait de casser la machine, de quitter la ville, de revenir à la nature, le voici à soixante balais bien sonnés en train de gérer plusieurs comptes Facebook, le sien et celui de son groupe, entre autres ! « Notre page compte plus d’un millier d’abonnés.

C’est un outil commercial très pratique pour trouver des contrats pour les cabarets ou les concerts. Quel dommage qu’Internet n’existait pas dans les années 70, on aurait moins galéré pour se faire connaître ! » Anarcho-romantique, utopiste dans l’âme, Bekoto est également convaincu que la Toile est un véritable contre-pouvoir, une sorte de démocratie directe en train de se constituer. « Je fais des rencontres intéressantes, j’apprends et je partage beaucoup de choses sur les réseaux.

Beaucoup d’idées d’avantgarde y circulent. On est même mieux informés que dans les journaux ! » Une alternative à la pensée unique, en somme. En plus de sa page Facebook, Bekoto anime un blog riche en articles de fonds sur Mahaleo, plus un compte Youtube pour les vidéos, et bientôt sur Tweeter.

Mais l’hypercommunication a son revers. « Il y a aussi le pire sur les réseaux. Aujourd’hui tu peux organiser un génocide par Internet. Raison de plus d’être hypercritique avec cet outil. » Et d’admettre qu’il passe beaucoup de temps à « contrecarrer les conneries des autres. » À quand une chanson de Mahaleo sur l’hypercommunication ?

Pages réalisées par #JoroAndrianasolo et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer