eTech : Devenir numéro un
2 mars 2016 - High TechNo Comment   //   4131 Views   //   N°: 74

Faire la promotion de Madagascar en France dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication, voilà la mission que se donne Pierre-Paul Ardile, à la tête d’eTech Madagascar, membre du groupe Arke Up. 

Pierre-Paul Ardile a un pied en France et un autre à Madagascar. Depuis 2009 il dirige eTech Madagascar et vient dans la Grande Île chaque début de trimestre. La structure de sa société ne cesse de s’agrandir. De trois collaborateurs au début ils sont désormais 170 à offrir leur expertise en matière de développement de sites web et d’applications mobile.

La force de cette société de services en ingénierie informatique (SSII) est son appartenance au groupe ArkeUp, qui a déjà fait ses preuves en France et au Maroc. S’agissant d’une société offshore, le recrutement a été pour cet ingénieur de formation l’une des principales difficultés. Mais ayant déjà travaillé avec des Malgaches en France, « je savais que les Malgaches avaient de bons niveaux de technicité, les ingénieurs locaux n’ont pas de complexes à avoir, leur capacité est proche du standard français. » Ainsi, malgré qu’il y ait parfois un décalage au niveau de la formation initiale, les fondamentaux sont là !

Certains patrons français ont peur de s’implanter en offshore dans la Grande Île, « il y a beaucoup de vazaha qui débarquent et qui repartent aussi sec », affirme-t-il. eTech mise sur un dispositif bien rodé : « Le bureau commercial et technique se trouve en France, tandis que les activités de développement informatique se déroulent à Madagascar. »

À la base, la société eTech proposait surtout ses services en France et dans les pays francophones, mais désormais elle veut se focaliser sur le marché local qui est en pleine expansion, et la zone est de plus en plus compétitive. Devenir numéro un à Madagascar et s’imposer comme référence dans l’Océan Indien ne sera pas une mince affaire. Mais eTech et l’entreprise Matelli sont en cours de rapprochement. À deux, nous serions plus forts. Il y a de quoi être optimiste. eTech est au taquet !

Pierre-Paul Ardile (eTech) : +33 6 07 40 82 59

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]