Dulzino Moscato 2012
5 mai 2015 - Gastronomie Vins du mois commentaires   //   1118 Views   //   N°: 64

L’avis de l’oenologue

Ce vin du mois est un blanc moelleux chilien de la prestigieuse maison Concha y Toro, de sa gamme Vina Maïpo. Comme tout blanc moelleux, légèrement doucereux, qui se respecte, il exprime des notes empyreumatiques de miel, de noisette au nez et en bouche. Quant à sa particularité, il est issu de Muscat, un cépage de prédilection pour les vins ayant un certain taux de sucre résiduel ; vendangé manuellement, vinifié à basse température et travaillé tout au long de son processus d’élaboration exclusivement avec matériels en inox, sa qualité se retrouve dans sa finesse organoleptique. Une garantie de son producteur, mondialement connu des oenophytes ! Typiquement féminin, peu alcoolisé , je le vois en harmonie parfaite aussi bien avec des mets assez virils, chauds, épicés qu’avec des douceurs tels le foie gras, les pâtisseries et entremets en tout genre. Mon conseil : partager vos mises en bouches et plats festifs de ce mois de mai, autour de ce Dulzino 2012 servi très frais, en toute modération ! 

Chef Ranivoari son du Mystic
« Robe de couleur jaune vif et dorée avec un bouquet qui sent le fruit mûr comme l’ananas, avec une petite touche de vanille. Ce vin est très moelleux avec un peu d’acidité à la fin ce qui confirme le bouquet. Ce Dulzino blanc est un « in » des desserts par excellence qui se marie bien avec tout ce qui est fruit, comme l’ananas rôti ou la crème brûlée à la vanille de chez nous. » 

Rapport de dégustation
• Robe : jaune vert à reflet doré
• Nez : Fruit à chair jaune (papaye, melon)
• Bouche : Florale & empyreumatique (miel, noisette)
Conclusion : Un blanc moelleux, à déguster aussi bien en apéro qu’au dessert. A servir absolument très frais !
Accords Mets/Vins : Fromage à pâte molle, plat crémeux. Dessert & pâtisseries.
Distribution : Cave Vins sur Vingt

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération .

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer