DJ Kyrock : J’envoie de tout !
30 décembre 2012 - By night commentaires   //   1157 Views   //   N°: 35

Résident dans presque toutes les boîtes de Tana, Rocky alias DJ Kyrock est un peu le vieux de la vieille du deejaying malgache. Animateur de soirées privées comme de discothèques, il fait défiler pour nous douze ans de scratch non-stop. 

Douze ans derrière les platines, on ne peut qu’applaudir…
J’ai commencé par les boums de jeunes et les animations de mariage. A mon arrivée à Madagascar en 2009, je suis devenu DJ résident au Kudéta, au Carlton, pendant une année. Ensuite, j’ai remplacé un ami qui scratchait au Six d’Antaninarenina et j’y suis resté trois ans. Après, il y a eu le Phoenix Club, l’ex-Pandora où j’ai mixé pendant quatre mois. Maintenant, je suis au Carnivore comme DJ résident et responsable de bar. J’adore le monde de la nuit. En plus d’être une passion, le métier de DJ m’a permis de faire un maximum d’expériences. 

Ta signature ?
J’envoie de tout à la demande et selon la clientèle. Mais j’ai une préférence pour la musique « rétro », les années 80 et 90. Tout simplement, parce que je suis né dedans, mes parents écoutaient ce style de musiques, le disco tout ça. Pour moi, c’est indémodable. Mais pour les animations, je propose mon propre style. J’ai la particularité de changer vite de rythmes, d’envoyer de la musique clubbing, puis d’enchaîner avec de la musique rétro, tropicale, du zouk ou de la salsa. Je voudrais bien créer mes propres sons, mais pour le moment je n’ai pas le temps.

Tes influences musicales ?
J’apprécie les DJ malgaches qui s’établissent à l’étranger et qui cartonnent, notamment DJ Dina. Il y a aussi DJ Maestro qui mixe dans plusieurs clubs comme à Londres. Au niveau des DJ internationaux, j’ai beaucoup d’admiration pour DJ Hardwell. Pour Bob Sinclar aussi, avec son style africain et latino.

Tes meilleurs souvenirs avec les autres DJ ?
Quand DJ Dina a mixé à mes côtés au Six, pour la soirée de lancement de Skol. J’ai aussi eu l’occasion de mixer avec le DJ d’un artiste africain qui a fait son show à Madagascar pendant la fête de l’Indépendance. Egalement avec le DJ de Kat Deluna. Des occasions en or pour s’échanger ses expériences. Inoubliable.

Tu comptes mixer à l’étranger ?
C’est l’un de mes projets. J’ai l’intention de partir sur Mayotte ou La Réunion. Mais mon grand rêve, ce serait l’Asie. Là-bas, ils recherchent beaucoup les DJ étrangers parce qu’ils ont envie de nouvelles tendances. C’est le nouvel Eldorado des platines. 

Recueillis par #AinaZoRaberanto 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer