ECRIVEZ NOUS
Please wait...
C’est vous qui le dites

Coups de coeur, coups de gueule, envie d’envoyer un message à une personne qui vous est chère ou simplement de vous exprimer… cette rubrique vous est dédiée. Envoyez vos mails à courrier@nocomment.mg, nous les publierons.

L’écologie, une super-supercherie
Un sujet d’actualité avec la réaction de cet homme médiatique qui a voulu frôler les grands (le ministre français de la Transition écologique et ancien animateur TV Nicolas Hulot, qui a démissionné « en direct » à la radio en août dernier, N.D.L.R.) Qu’est-il venir faire dans cette cour ! On doit bien constater qu’il n’est à sa place que dans la petite boîte carrée au format parfois 16/9. Il n’est qu’un amuseur, une espèce de « saltimbanque » des temps modernes.
L’écologie est une supercherie. Un concept plaisant, certes, mais personne n’est dupe.
- Qui refusera son glaçon dans son verre à l’heure de l’apéritif ?
- Qui a regretté la climatisation dans son véhicule ?
- Qui est encore capable l’hiver, de ne pas tourner la manette de chauffage et d’enfiler un pull-over ? [Que nos grands-mères (et jamais les grands-pères, je l’ai bien noté) ne savent plus tricoter d’ailleurs]…
- Qui a remis son voyage en avion-voiture pour monter sur son vélo ou enfiler une paire de chaussures ?
- Qui est encore capable d’étendre son linge au lieu de l’enfourner dans cette énorme essoreuse ?
- Qui a craqué récemment une allumette pour bénéficier d’un lumen ou deux ?
- Qui et qui et qui et qui encore ! [C’est encombrant comme listing !]
Tout le monde est pourtant bien d’accord. On s’en remet donc à un État régalien dont c’est le boulot d’ailleurs. Pour mieux se plaindre des directives, des actions ensuite. Pas à son goût ou trop timides. Cela me rappelle ces élections quant un candidat déjà écolo n’avait récolté qu’à peine quatre pour cent des votes… Ne serait-ce pas les mêmes individus qui aujourd’hui sont les plus virulents, radicaux, intégristes de la dialectique avant tout ? Certes, le fameux mur se rapproche. Pour sûr que l’on va nous trouver quelques alternatives, remèdes, mesurettes pour s’en éloigner et le faire quitter de nos préoccupations. Il est tout de même étrange et singulier que l’Homme ne soit pas capable d’anticiper… Se pourrait-il qu’il soit toujours question du même et éternel sujet qu’est le pouvoir de l’argent ? Au détriment du bon sens et de la raison. Rassurez-vous ! Tant qu’il y aura des Hommes 

Jérôme

Ça bouge à Tana
Durant mes vacances au pays, en rentrant chez moi, j’ai croisé une voisine qui était heureuse de m’entendre dire qu’il y avait des choses à faire sur la capitale. Un cinéma comparable à ce qui se trouve en Europe a ouvert cette année. Tant mieux pour ceux qui recherchaient un mode de vie occidental mais personnellement ce n’était pas dans mon intérêt d’y aller. J’ai plus été confronté à la culture pendant ce séjour que dans la vie Montpelliéraine que je mène depuis quatre ans. Il faut être curieux, chercher et y aller. J’ai eu l’occasion d’assister à des expositions, des performances d’artistes, des concerts, des compétitions de sport, notamment de danse urbaine, même à une conférence, débat sur le patrimoine et la culture malgache, et d’autres événements. Je tenais à remercier toutes les personnes qui agissent pour la culture. Ils m’ont touché, motivé, stimulé à ne plus rester juste spectateur mais aussi acteur comme eux. Merci à vous.

Arnaud Rasoarahona

Vintage
Je suis devenu un fan du magazine no comment® en novembre 2015 lorsque mon fils m’a présenté un numéro de ce magazine qui montrait sa photo avec un groupe d’amis. Depuis, je n’ai plus raté aucun numéro de no comment® chaque mois. Aussi, je tiens à vous féliciter pour ce magazine qui m’a appris beaucoup de choses, et en plus c’est cinstructif et passionnant. Comme j’aime les photos et les petites histoires anciennes ainsi que la lecture (surtout en version papier), je voudrais vous proposer de remettre dans vos pages la rubrique Vintage qui raconte des petites histoires inconnues telle que celle de Mikhail Kalachnikov, l’inventeur du fusil d’assaut AK 47, parue dans le no comment® n°41 ( juin 2013), et qui m’a beaucoup intéressé. De même et surtout pour les anciennes photos de Madagascar. Merci et bon courage, no comment® !

Razafitompo Ulysse

Signé Libertador
Mon nom est Ratsiterena Andriniaina Odon Ludovic, mais j’écris sous le pseudonyme de Libertador. Né le 15 janvier 1995, je suis un poète malgache d’expression française originaire d’Ambanja. Fan de votre magazine, je souhaiterais que ces poèmes qui ont pour titre « Les pilleurs de l’État » et « La lutte n’est pas terminée » apparaissent dans votre prochain numéro. Ils sont extraits de mon premier recueil composé de 25 poèmes et textes à rimes, qui sortira prochainement

– LES PILLEURS DE L’ÉTAT –

Ils ne pensent qu’à leurs intérêts
En multipliant des ruses et des vols
Cela cause notre désintérêt
Disons-le tout net ! On en a ras-le bol

Avec eux, rien ne s’améliore !
Le chaos suivi de bordel partout
Remettre cela ? Osent-ils encore ?
C’est sûr ! Ils vont exploiter leur atout

Attendre quand les poules auront des dents
Pour les voir cesser de piller l’État
Soyons prêts pour les grands revirements
Pour sortir le pays de cet état.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer