ECRIVEZ NOUS
Please wait...
C’est vous qui le dites

Coups de coeur, coups de gueule, envie d’envoyer un message à une personne qui vous est chère ou simplement de vous exprimer… cette rubrique vous est dédiée. Envoyez vos mails à courrier@nocomment.mg, nous les publierons.

Elle t’aime scientifiquement
De même que le fer est attiré par l’aimant, elle est attirée vers toi,
Avec une candeur inversement proportionnelle au carré de la distance qui vous sépare,

C’est une permutation circulaire que son coeur décrit pour toi et s’annule en elle, sauf la racine double de son coeur et de ses sentiments.

Elle ne pense qu’à toi, t’es le lieu géométrique de ses rêves et c’est en vain qu’elle essaie d’oublier ce jour où les rayons de tes yeux se sont réfractés dans le prisme de son coeur.
Il existe entre toi et elle un intervalle qui n’admet pas de racine réelle dont l’équation a pour domaine de définition l’amour.

Lorsqu’elle considère le polynôme de ton visage, elle perd son centre de gravité, elle abandonne l’équilibre stable pour tourner comme un solide mobile autour d’un axe par la rotation du moment.
L’attraction se transforme en pression de laquelle elle ne résiste plus à l’intensité.
Son point d’application étant son coeur, la résultante, son amour, la direction vers toi, le sens toujours vers toi.

Son âme s’élance comme une hyperbole dont la limite est « Je t’aime », non pas à la manière d’une aiguille d’ampèremètre mais à la très tendre et douce façon d’une fonction sinusoïdale.
L’acide de tes larmes attaque le métal de son esprit, S’élance comme une hyperbole dont la limite est l’infini
Et la réaction ne se fait plus dans les conditions normale de la température.
Si t’es un écran, elle serait ton boulon
Si t’es le pôle Nord, elle serait ta boussole
Si t’es la pierre philosophale, elle sera le métal qu’on transmuera en or.
Elle est comme prisonnière de ton flux magnétique.
Ne la repousse pas car t’es le noyau atomique et elle l’électron.
Ayant fait la synthèse de ses idées, elle prie pour que vous soyez sur la même longueur d’onde.
En attendant tes réactions, reçoit ses plus beaux bisous calorifiques et ses câlins magnétiques.
T’es son exponentiel à elle
Elle t’apprécie systématiquement aussi bien qu’elle te kiffe physiquement
Elle t’aime mathématiquement, elle t’aime scientifiquement.

Mah6 Laslamoureuse

Bon courage
Une poussée d’adrénaline, le sang qui bout et nous monte à la tête, suivie d’une envie de contester, ça c’est ce que j’appelle un courageux ! Les courageux dont je souhaite parler ne sont pas ceux qui sont prêts à risquer leur vie pour une gymnastique quelconque. Non, loin de-là. Le sujet que j’aborde aujourd’hui est celui des gens qui « osent » exprimer leurs pensées.
Oser ! Ce mot est sûrement la signification et peut-être même l’essentiel du mot « courage ». Une forte personnalité n’est pas juste définie par une apparence physique imposante ou un regard pesant et intense, ou le fait d’appartenir à une famille d’une certaine renommée et d’un certain statut. J’argumenterai plus sur celui qui n’a pas peur de faire part de ses pensées (à condition qu’elles soient logiques et expliquées), qui n’a pas honte de contrer et d’argumenter lors d’une discussion s’il trouve que son opinion protège sa fierté et son idéologie du juste et de la vérité.
Se contenter d’accepter ce que les autres disent car ils sont majoritaires, ou se laisser vaincre par les balivernes injustes des gens ne peut se traduire que par de la lâcheté. En effet, la sagesse nous enseigne que « le silence dit les mots que les mots ne peuvent dire », mais quoi de mieux que laisser libre cours à ses idées ?
Si toutefois, malgré le fait d’argumenter nos dires, vous voyez que vous avez perdu, ne vous avouez pas vaincu. Au contraire, réjouissez-vous du fait que vous avez au moins essayé de faire part de votre opinion, ce qui a fort probablement réussi à alléger votre coeur et vous a sûrement fait du bien. Longue vie aux courageux !…

Akshay S. Manjee

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer