Chez Axel : Embarquement immédiat
5 juin 2015 - Sorties commentaires   //   1077 Views   //   N°: 65

Souvent les plats les plus simples sont les plus savoureux. Surtout lorsqu’il s’agit de la cuisine malgache qui mise plus volontiers sur la cuisson que sur les épices. Axel l’a bien compris dans son restaurant d’Ivato, juste en face de l’aéroport. 

Il y a trois ans, Andritiana Heriniaina alias Andry alias Axel, cuisinier autodidacte, décide de créer son propre restaurant du côté d’Ivato, juste en face de l’aéroport international. Une aubaine puisque l’endroit voit passer régulièrement les employés du site, les militaires qui travaillent à la base aéronavale, les voyageurs qui attendent leur vol et ceux qui les accompagnent. L’endroit ou jamais, avant le décollage, pour goûter à la cuisine traditionnelle d’Axel. Sur la carte, les grands classiques de la gastronomie gasy : ravitoto sy henakisoa (feuilles de manioc pilées et viande de porc), misao (pâtes), trondro sauce (poisson en sauce), proposés entre 3 000 et 10 000 Ar le plat, autant dire très correct ! 

Le secret du chef, c’est la cuisson : « Pour faire le henomby ritra (boeuf en sauce), nous faisons cuire la viande avec de l’ail, du gingembre, du sel et du poivre et rien d’autre… la cuisson fait le reste », explique Axel. La popularité de son petit restaurant de 25 couverts est aussi due à la personnalité de son proprio. Car en plus d’être un cuisinier émérite, Axel est un acteur très connu des amateurs de films malgaches. « Parfois les gens viennent juste par curiosité, ils veulent voir en chair et en os le Dokotera (docteur) du film I Neniko (Ma Mère) », s’amuse-til non sans une pointe de fierté.

Si à midi, la salle ne pouvant accueillir que cinq tables est pleine à craquer, dans la soirée l’ambiance est autre. Certes, on fait toujours la queue pour déguster le henakisoa saosy (porc en sauce) et autres mets typiquement malgaches, mais il y a un plus ! Le service drive-in : la possibilité de se faire servir une bonne lasopy (soupe) sans bouger de sa voiture ! Les idées ne manquent pas à Axel qui rêve d’ouvrir un jour un « espace » pour accueillir les banquets de mariage et les séminaires.

Le restaurant ne ferme jamais, « sauf à Noël et au Nouvel An », cela va sans dire. Pour l’heure, quand l’ambiance est bonne Chez Axel, le chef n’hésite pas à pousser la chansonnette avec sa guitare. Du folk malgache qui dure jusqu’au petit matin et qui vous fait dire qu’une soirée chez Axel, à Ivato, ça vaut bien tous les voyages en avion du monde !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer