Chat alors !
8 novembre 2015 - Fanahy gasy commentaires   //   981 Views   //   N°: 70

« Aza manala volombava-tsaka matory » (n’enlève pas la moustache du chat qui dort) est très certainement un dicton contemporain. Car le chat domestique a été introduit fort tard à Madagascar. 

Le chat trône dans de nombreux foyers malgaches. Non seulement il est utile pour chasser les souris, mais beaucoup éprouvent énormément d’affection pour lui et le considèrent comme un membre de la famille. Et le chat rend bien cette affection à ceux qui savent l’aimer et le cajoler. Yeux fermés, grattouilles sous le menton, et c’est parti, le voici qui enclenche la machine à ronron. Ce ronronnement reste encore assez mystérieux.
Associé au bien-être, il prend sa source pendant la tétée et permet au chaton de communiquer avec sa mère. Plus tard, il est principalement utilisé dans les rapports sociaux avec les autres chats, mais aussi avec l’Homme. Il ronronne pour indiquer ses intentions pacifiques.

Si le ronronnement est essentiel au bien-être du chat, il peut aussi faire beaucoup de bien à ceux qui entourent l’animal. C’est ce qu’affirment de nombreux spécialistes en « ronron thérapie », expliquant que le ronronnement des chats émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique. Le chat détiendrait ainsi un rôle de puissant antistress.

Tout de même, il peut être très agressif quand on le taquine ou qu’on le contrarie. Et encore plus si, comme dans le dicton, on pousse l’audace ou la mauvaise intention jusqu’à essayer d’enlever sa royale moustache quand il dort ! La transformation est radicale. Le regard devient menaçant et gare aux coups de griffes ! Car il y tient à ses moustaches, appelées aussi vibrisses. Elles ne sont pas seulement là pour faire joli, loin de là. Situées aussi sur les paupières et à l’arrière des pattes avant, elles ont en effet de nombreuses fonctions tant en matière de communication que de repérage. Elles lui servent notamment à se déplacer la nuit et à détecter la présence de proies en mouvement dans l’obscurité.

Certains pensent que si l’on coupe les moustaches du chat, elles ne repousseront jamais. C’est bien heureusement faux. Cependant, durant le temps de la repousse, le chat se montrera plus maladroit, et donc moins téméraire. Il arrive même que des chattes coupent les moustaches de leurs chatons pour éviter qu’ils ne partent trop loin du nid familial… à leurs risques et périls, vous l’avez compris.

Méfie-toi de l’eau qui dort, dit le dicton. Sa signification est à rapprocher de celui qui nous intéresse ici, et à mettre en relation avec cet autre : Aza mamoa fota-mandry (ne remue pas l’eau boueuse). Sous-entendu : sinon la boue déposée au fond va remonter à la surface. À mettre également en relation avec celui-ci : Aza mikitikitika vodin-tsovaly (Ne touche pas à la croupe du cheval), ou gare à ses coups de sabots. Autrement dit, quand tout va pour le mieux et que tout a l’air normal et paisible, comme le chat qui dort, pourquoi tenter le diable ? C’est la sagesse même !

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer