Betania : Les travailleurs de la mer
4 février 2015 - EscalesNo Comment   //   3162 Views   //   N°: 61

« Je veux montrer le monde à travers des sujets variés : les us et coutumes, les modes de vie, la nature, les paysages… »
Originaire d’Antsirabe, Nintsy Dino Rakotondrasoa est, à 37 ans, un photographe qui se décrit tout autant humaniste que polyvalent dans le choix de ses sujets.
Portrait, reportages culturels ou macrophotographie, tout lui convient « pourvu qu’on sente la vie ».
Autodidacte, pratiquant depuis une bonne décennie, il a fait ses armes en Suisse romande à travers la 

communauté du site Internet www.photoromandie.ch.
Son goût pour le noir et blanc reste sa marque de fabrique. 

Il réside aujourd’hui au sein de la commune rurale d’Ambano (Antsirabe II), ce qui est déterminant pour le choix de ses sujets.
Travaillant dans l’organisation de voyages à Madagascar, il fait découvrir aux touristes la faune et la flore, de même que la culture et la vie quotidienne de ses habitants.
Toujours accompagné de ses boîtiers, c’est ainsi qu’il se rend en février 2014 à Betania, village de pêcheurs près Morondava.
« Je voulais immortaliser l’ambiance unique de cette communauté qui vit en harmonie avec son environnement, en particulier l’océan. »

 

La mère et l’enfant
« Une mère, accompagnée de son fils, guette l’horizon, espérant l’arrivée des pirogues. L’enfant, rassuré par la protection de sa mère, fait face à l’immensité de l’océan devant lui. Dès leur plus jeune âge, les membres de la communauté vivent et maîtrisent le monde qui les entoure. » 

 

En attendant le retour des pêcheurs
« Au bord de la plage, cette jeune femme, accompagnée de ses enfants, en arrièreplan, attend le retour des hommes partis pêcher au large. La jeune mère s’est confectionnée un masque esthétique, pour se protéger de la puissance du soleil du sud-ouest malgache. » 

 

En Famille
« La photo a été prise vers 6 heures du matin. Une petite famille, du plus grand au plus petit, de concert, comme une troupe artistique, s’adonne à ses activités. Le père arrive à effectuer sa tâche, avec sa fille dans les bras » 

 

Le retour
« La dureté de la vie des pêcheurs de Betania. De retour du large, après avoir lutté contre vents et marées, il prend soin de ranger ses outils de travail. Un moment fort, la bravoure à l’état naturel. » 

 

Propos recueillis par #JoroAndrianasolo
Photos : Nintsy Dino Rakotondrasoa 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]