Baleines Rand’eau : QUE DU LOURD !
15 septembre 2012 - Escales Escales commentaires   //   876 Views   //   N°: 32

« L’émerveillement est le premier pas vers le respect ». Dans cette phrase de Nicolas Hulot tient la philosophie des Baleines Rand’eau : une jeune équipe de trois passionnés qui veulent valoriser l’exceptionnelle diversité marine de Nosy Be pour mieux la préserver. 

Elina, Tanguy et Arthur sont arrivés à Madagascar dans le but d’y monter un projet d’écotourisme. Il y a un an, ils ont l’opportunité de rejoindre le centre de plongée Scuba Nosy Be pour y organiser les sessions de whale watching (observation des baleines). D’août à novembre 2011, ils vivent une expérience si enrichissante qu’ils décident de poser définitivement leurs valises dans l’île aux Parfums pour y créer leur société spécialisée dans l’observation de cétacés et des requins baleines. 

 Ils partaient pourtant de « rien » Elina, Arthur et Tanguy ont croisé des Nosybéens sceptiques sur le fait de pouvoir observer des cétacés autour de leur île. Mais les trois jeunes sont allés au bout de leur projet : « on y croyait », conclut fièrement Arthur.

Aujourd’hui, les Baleines Rand’eau sont toujours liées à Scuba Nosy Be, en tant que partenaire spécialisé pour l’observation des cétacés. Leurs prestations sont aussi proposées aux clients des hôtels de Nosy Be. En plus des observations, l’opérateur conçoit des randonnées aquatiques dans les eaux protégées de Nosy Sakatia. Une occasion de découvrir la richesse de la faune et de la flore marines de Nosy Be, avec des cartes explicatives, disposées tout au long du parcours.

Les Baleines Rand’eau se distinguent des autres prestataires de whale watching grâce à leurs relevés scientifiques qu’ils partagent avec d’autres organismes internationaux pour mieux comprendre les trajectoires de baleines à bosse. « C’est l’objectif, explique Tanguy. Personne n’est encore capable d’expliquer les choix des trajets des baleines à bosse ». La société reverse une partie de ses bénéfices à une association qui sensibilise les touristes et les locaux à l’importance de protéger le patrimoine marin de Nosy Be. Sa définition de l’écotourisme ? Simple et claire : « exploiter une ressource en la protégeant au maximum ». 

#StéphaneHuët

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer