Amina Soilihi : UN DOCTEUR AU CHEVET DU TOURISME
27 août 2012 - ÉcoNo Comment   //   3110 Views   //   N°: 31

Docteur en écotourisme, Amina Soilihi est l’initiatrice, en collaboration avec l’Université de Mahajanga, de formations sur trois ans, délivrant des licences professionnelles de guides et de gérants d’entreprises touristiques. La valeur n’attend pas le nombre des années…

«Sans les bourses du gouvernement français et les aides du club de services Soroptimist, je n’aurais pu espérer soutenir, en cette année 2012, ma thèse de doctorat en écotourisme. J’ai, en effet, pu séjourner plusieurs mois chaque année depuis 2008 à Strasbourg dont l’université a signé une convention avec celle d’Antananarivo. » Avant même la fin de ses études, Amina avait projeté avec le professeur Rabesa Zafera Antoine, président de l’Université de Mahajanga, la création d’une école de tourisme. À force de volonté et d’obstination, cette école a pu accueillir les 46 étudiants de sa première promotion en mars 2011. « Les études s’étaleront sur trois années afin de délivrer des licences professionnelles de guide touristique bilingue (français/anglais) et gérant d’entreprises touristiques. » 

Le sérieux de cette école, qui profite de l’enseignement des professeurs de l’Université de Mahajanga, a tout de suite attiré de nouveaux étudiants. Avec le démarrage de la deuxième promotion, ce sont aujourd’hui 160 étudiants qui sont inscrits. « Les frais d’écolage ne vont pas permettre de couvrir les frais de déplacement et d’équipement. Nous ambitionnons, par exemple, de former des guides marins dont les aires protégées côtières vont avoir besoin. Or, nous ne pouvons disposer de matériels de plongée. »

L’appel est ainsi lancé à quelques bailleurs ou généreux donateurs afin d’appuyer cette école et relayer l’engagement d’Amina qui ne vise qu’à permettre à de jeunes Malgaches de saisir les opportunités du développement attendu du secteur tourisme. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]