American center : De Tanjombato à New York
12 novembre 2015 - Associations commentaires   //   7057 Views   //   N°: 70

Ouvert depuis septembre dernier, le nouveau centre culturel américain de Tanjombato invite à une immersion complète dans ce que la culture étasunienne a de plus attractive. Médiathèque quasi exhaustive, centre informatique tout équipé, possibilité de s’initier à l’anglais des affaires… même les cookies de la cafétéria sont « top of the line » !

Que vous traversiez la bibliothèque, le coffee bar, la salle d’expo ou l’auditorium, vous passez directement de Tanjombato à New York. Non, vous n’avez pas découvert une faille spatio-temporelle au coeur de la galerie Smart ! Vous êtes tout simplement au nouveau Centre culturel américain (American Center) ouvert depuis le 15 septembre dernier. Cinq ans de chantier depuis le transfert de l’ancien centre d’Ambohidahy, mais cela en valait la peine !

Dans ce bel espace de 1 200 m2, vous voici en prise directe avec l’american way of life dans tout ce qu’il a de plus up-to-date (branché), que ce soit au niveau de la bouffe (impossible de rater les cookies à la cafét’), des arts, des médias ou des nouvelles technologies. « Nous proposons des livres et tout un ensemble de revues à consulter. La plupart sont en anglais, car nous voulons que les Malgaches s’immergent totalement dans notre culture », explique, Luke Zahner, attaché culturel auprès de l’ambassade des États-Unis à Madagascar.

Lors de l’inauguration, l’ambassadeur des États-Unis Robert Yamate avait rappelé à quel point Madagascar et les États-Unis ont une histoire en commun, encore que la Grande Ile soit surtout connue chez l’Oncle Sam pour ses lions, girafes et hippopotames, et incidemment ses lémuriens, à en croire le dessin animé Madagascar…

« Si nos deux pays veulent développer leur lien politique ou économique, il faut investir sur le lien culturel. Nous sommes là pour aider les Malgaches à comprendre la culture américaine », souligne Luke Zahner. Il est notamment possible de s’initier à l’anglais des affaires au travers des six salles de classe, sans parler du centre informatique équipé par Microsoft et qui dispense gratuitement à ses membres des formations sur les logiciels. Tout cela est à mettre au crédit d’une collaboration réussie entre des institutions aussi diverses que l’ambassade des États-Unis, la Chambre de commerce des États- Unis (AmCham), l’English Teaching Program (ETP), Microsoft, ou encore l’Association des anciens diplômés des États-Unis.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer