Ambohipotsy : Le chalet des amoureux
14 février 2012 - TraditionsNo Comment   //   2720 Views   //   N°: 25

D’endroit maudit où l’on exécutait les criminels, le belvédère d’Ambohipotsy est devenu le rendez-vous privilégié des amoureux de la capitale. Un nid douillet où il fait bon graver quelques mots d’amour, loin des regards importuns…

«L’amour est éphémère mais l’espoir est éternel, je t’espère toujours mon amour » « Now and forever I’ll be your woman ! » « Je t’aime mon amour » Autant de mots d’amour ou d’espoir que de nombreux visiteurs ont gravés pour marquer leur passion. De jour comme de nuit, le chalet d’Ambohipotsy est envahi par de jeunes tourtereaux qui se donnent rendez-vous ici pour roucouler tout à leur aise en admirant le paysage, le visage balayé par le vent.

« Nous venons après les cours pour passer un peu de temps ensemble. L’endroit est calme et nous sommes dans notre petit monde », confient Koloina et Tojo, le sourire aux lèvres.

Pour l’histoire, Ambohipotsy est un quartier de la haute ville de la capitale situé au sud-ouest du palais de la Reine. Il se reconnaît à son grand temple construit en 1863 par l’architecte anglais William Pool, dont l’architecture fascine toujours les touristes. Le lieu était autrefois destiné à recevoir les sentences de mort des criminels qui étaient exécutés à coups de sagaie ou tout simplement décapités. Les ossements humains, blanchis par le temps, ont donné le nom d’Ambohipotsy qui se traduit littéralement par « colline blanche » Le cimetière des étrangers, appelé « Ampasambazaha », s’y trouve également, situé au nord du temple.

En se dirigeant vers la rue du Dr Ralarosy, on distingue un belvédère (ou pergola) construit par les Français. Malgré les événements parfois tragiques qui se sont déroulés ici, les étrangers ont toujours trouvé le quartier magnifique et c’est toujours un des hauts lieux touristiques de la capitale. En effet, le chalet offre d’est en ouest une vue panoramique de la capitale avec un point de vue unique sur la plaine du Betsimitatatra, les collines sacrées et les rizières. À l’intérieur du belvédère, on trouve une table d’orientation où est dessiné le plan de la ville. Le reste appartient à l’amour et à ses secrets bien gardés…

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]