Watch Dogs
15 novembre 2014 - Add-on commentaires   //   1262 Views   //   N°: 58

L’actualité du jeu vidéo vue de Mada

Dans hacker, il y a le mot coeur

Longtemps érigé en concurrent direct de GTA V, dont il ne partage finalement qu’un seul trait caractéristique (la progression en monde ouvert), Watch Dogs reste un bon jeu de gunfight et d’infiltration, cependant décevant.

Vous dirigez Aiden Pearce, pirate informatique, animé du désir de venger le meurtre de sa nièce au cours d’un vol qui a mal tourné. En bon hacker, il peut pirater mobiles, ordinateurs, distributeurs automatiques, feux de signalisation, caméras de surveillance, comptes bancaires, ponts, bornes et tout ce qui est informatisé, depuis de son téléphone portable. Un des aspects les plus jouissifs du jeu : envahir la vie privée de tous les personnages. Vous êtes libre de circuler partout dans Chicago, à pied, en métro, en voiture, à moto, en bateau … dès le départ, et c’est un plaisir d’écouter sournoisement les discussions privées des passants ! Et les personnages réagissent à vos actions, donc attention de ne pas s’amuser à dégainer ou à les écraser avec votre véhicule. Vous avez évidemment des phases de gunfight musclés et de l’infiltration. Sur ce point là, c’est réussi, et bien pimenté par les possibilités de hacker les caméras pour explorer un endroit sans même bouger de notre cachette.

Beau, mais peu impressionnant, le jeu souffre d’effets visuels pas toujours très au point (fumée), de textures pas très fines… On reprochera le faible développement du personnage principal et du scénario, de même que les missions un peu répétitives (en fin de compte, ce sont les missions optionnelles qui vous passionneront le plus). Le mode multijoueur s’imbrique dans l’aventure solo. Plusieurs possibilités : avec l’application pour téléphone mobile, le second joueur est en charge de pirater voitures de polices, bornes, feux rouges. Avantage notable : c’est jouable sous Android et iOs.

 On attend donc la suite (parce qu’avec Ubisoft, il y a forcément une suite de prévu) qui, on l’espère, corrigera tout ça, comme Assassin’s Creed II l’avait fait par rapport au tout premier en son temps.

#JoroAndrianasolo

Ubisoft/Ubisoft Montréal/Ubisoft Reflections – Aventure/action/infiltration: disponible sur Playstation 4, Xbox One, PC,Xbox 360, Playstation 3, Wii U

Note :  7/1

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer