Vololona : C’est du gâteau !
7 décembre 2015 - Métiers commentaires   //   1753 Views   //   N°: 71

Vololona vend des gâteaux du côté d’Ambodifilao. Un métier qui lui permet tout juste de vivre mais qui devient des plus lucratifs quand arrivent les fêtes de fin d’année. Le meilleur pour la fin ? 

Son van transformé en food truck en fait une figure immédiatement reconnaissable dans ce quartier très animé d’Ambodifilao. Cela fait onze ans qu’elle se gare tous les jours à la même place pour proposer aux passants ses bonbons et gâteaux faits maison. Vololona, trentenaire et mère de famille, est un peu la « maman gâteau » des enfants qui sortent de l’école. « Certains de mes clients me sont fidèles depuis onze ans. Ils savent que mes gâteaux sont bons, bien présentés et proprement servis. L’hygiène, c’est ça qui fait la différence. »

Elle ne prend guère ombrage des deux autres vans qui croisent dans les parages, proposant eux aussi des sablés. « Nous ne sommes pas vraiment concurrents, en fait nous avons le même fournisseur. Eh oui ce n’est pas nous qui fabriquons ces cookies vita gasy, mais un artisan pâtissier. » Encore un mythe qui fout le camp ! Mettre les mains à la pâte, très peu pour elle. « A chacun son métier. Moi ce que j’aime, c’est le contact avec la clientèle. » Et du moment que les gâteaux sont bons il n’y a rien à redire.

Elle écoule en moyenne neuf kilos de biscuits par jour, ce qui représente une trentaine de clients. Rien d’extraordinaire, sachant que le kilo est à 8 000 ariary. Son chiffre d’affaires de deux millions d’ariary par mois ne doit pas faire illusion ; làdessus il faudra évidemment payer le fournisseur et toutes les autres charges. « Finalement, cela laisse peu, juste de quoi faire bouillir la marmite. » Bref, ce n’est pas du gâteau !

Mais quand décembre arrive, Vololona commence à se frotter les mains. Et pour cause, dans la période qui précède Noël, du 15 au 24 décembre précisément, elle écoule plus d’une tonne de cookies ! « Les acheteurs sont essentiellement des associations d’église. Les cookies sont destinés à être distribués aux fidèles lors de la fête de la Nativité. » Ce qui lui permet de fort bien passer les fêtes à son tour. Mais c’est ça aussi la magie de Noël !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer