Viviane RAKOTOARIVONY : Fidèle à la lumière naturelle
16 mai 2019 - Cultures Portfolio commentaires   //   121 Views   //   N°: 112

© Photo : BalitaSamoela

En avril dernier, la photographe Viviane Rakotoarivony s’est laissé emporter par l’univers de la danse à travers son exposition Des mouvements dans la lumière à l’Is’art Galerie à Ampasanimalo. Un projet qu’elle a déjà initié dix ans plus tôt avec le danseur Junior Zafialison mais qu’elle a poursuivi cette fois-ci avec cinq autres danseurs contemporains malgaches. « J’ai choisi la danse contemporaine parce que je voulais des mouvements libres. Ce style de danse permet aux danseurs de raconter leur frustration, leur joie, leur tristesse… Ce sont des instantanées d’artistes, du corps et de l’espace pris en plein mouvement. J’essaye toujours de raconter une histoire audelà d’avoir une belle photo. » Côté technique, ses photos sont à la fois graphiques et picturales qui vient de sa première passion, la peinture. Par contre, elle ne fait pas beaucoup de retouche.

Statique
60 x 90 cm

« Je me plies à la volonté de la lumière naturelle. Pas de flash. Quand la lumière, le mouvement et l’expression se rencontrent, le résultat est magique. J’ai tendance à dire que je peins avec la lumière. »

Viviane Rakotoarivony privilégie également les couleurs même si au départ, elle a tenté le noir et blanc. « J’ai pris beaucoup de photos que je transformais en noir et blanc. Mais quand j’ai assisté à un atelier photographique en 2011 dispensé par Pascal Grimaud, il m’a dit que je devais opter pour la couleur car cela correspondait mieux à mes photos.

En plus, je trouve que mon Pentax donne bien cette ambiance au moment des prises de vue. » Son exposition Des mouvements dans la lumière n’est qu’à ses débuts. « Je projette d’approfondir encore plus le sujet car c’est une conscientisation, une remise en question de qui nous sommes vraiment, nous qui participons activement au projet, mais aussi les personnes qui regardent. »

Sinon, Viviane Rakotoarivony prépare également une exposition en duo avec le dessinateur allemand, Suisse-Marocain, suite à leur résidence artistique à Diego Suarez. « Nous avons déjà exposé nos oeuvres placées côte à côte lors de la restitution de notre travail à l’Alliance Française d’Antsiranana. Lui, dessinant pendant que je photographie les personnes que nous avons interviewés dans le quartier de Tanambao IV. »

Ailleurs
50 40 x 60 cm

Plume

Espoir

Caresse
40 x 60 cm

Contact
Viviane Rakotoarivony :
034 68 044 92 / haingoniony@yahoo.com

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer