Vespa : Scooter Cultissime
4 juin 2014 - Vintage commentaires   //   2197 Views   //   N°: 53

Malgré ses presque 70 ans au compteur, la demoiselle à la taille de « guêpe » (ou « vespa » en italien) n’en finit pas de s’afficher comme l’un des mythes éternellement jeunes du XXe siècle. Avec plus de 16 millions d’exemplaires vendus, la saga est d’ailleurs loin d’être terminée.

 

En 1945, dans une Italie vaincue, les constructeurs d’avions militaires font grise mine. C’est le cas de la famille Piaggio dont le célèbre bombardier P108 n’a plus guère de raison d’être. Réalistes, les frères Piaggio, Enrico et Armando, aidés de l’ingénieur aéronautique D’Ascanio, s’attellent alors à un tout autre type de véhicule : un banal scooter ou motocyclette à petites roues ! Ils le veulent simple, bon marché et destiné autant aux hommes qu’aux femmes, d’où l’idée d’une coque en tôle couvrant le moteur qui sera facile à enjamber et évitera de se salir. L’engin est équipé d’un moteur de 98 cm3 dont le bourdonnement évoque irrésistiblement la guêpe ou vespa en italien. Les premiers modèles sortent des ateliers en avril 1946. Le succès est foudroyant : de 2 000 exemplaires la première année, la production atteint déjà les 171 200 machines en 1953 avec plus de dix mille points de vente dans le monde. Y compris aux États- Unis où le Times qualifie la Vespa de « produit typiquement italien, comme nous n’en avons pas vu depuis le char romain ».

Le nouveau scooter devient l’un des symboles les plus évocateurs de la société de consommation qui s’installe. Une certaine vitrine aussi de l’Italie insouciante des années Dolce Vita : dans Vacances romaines (1953) Audrey Hepburn et Gregory Peck ne sont que les premiers d’une longue série d’acteurs que l’on verra enfourcher le célèbre scooter (Ursula Andress, Jayne Mansfield, Milla Jovovich, Matt Damon, Nicole Kidman, etc). De la Vespa 50 de 1963 (toujours produite !) à la Vespa PX (125, 150 et 200 cm3) de 1977, le modèle le plus vendu, la guêpe n’en finit pas de glisser sur les modes. Et c’est quasiment sans une ride qu’elle aligne aujourd’hui les seize millions d’exemplaires vendus. Pas folle la guêpe !

Andoniaina Bernard

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer