Valisoa Ramananjanahary : De la TV au restaurant !
7 septembre 2017 - Que sont-ils devenus ? commentaires   //   1986 Views   //   N°: 92

On ne quitte jamais son premier amour. Après avoir longtemps été conceptrice et présentatrice d’émissions culinaires dans plusieurs chaînes de la capitale, Valisoa Ramananjanahary ouvre son propre restaurant. Et il faut admettre que son image de star du petit écran profite bien à sa nouvelle vocation.

Depuis fin juin, la sandwicherie Le Réseau est ouverte du côté de Marohoho-Tsimbazaza. Un somptueux endroit qui, à peine ouvert, est déjà toujours plein, surtout à la fin de la semaine. Et pour cause. A la gérance, un visage bien connu des téléphiles : Valisoa Ramananjanahary ! La jeune femme a été à plusieurs reprises conceptrice et présentatrice d’émissions culinaires pour des chaînes locales. Une véritable star du petit écran.

En novembre 2015, elle était invitée dans no comment® pour parler de son émission Travel Food sur la chaîne UTV ; Travel Food qui a été une des émissions phares de cette chaîne. Valisoa sillonnait les restaurants à Tana et ailleurs pour présenter à chaque fois de nouvelles saveurs avec de nouveaux chefs. Désormais elle présente directement à sa clientèle, en live, ce qu’elle a dans les tripes ! Elle a laissé derrière elle les caméras et les projecteurs. La télévision n’irait-elle pas très fort ces temps-ci ? Elle s’abstient de répondre.

« Avec ma belle famille, nous cherchions une affaire à monter ensemble. Et comme nous aimons tous la bonne bouffe, nous avons opté pour l’ouverture de la sandwicherie Le Réseau », se contente-t-elle de répondre.

Ce qui fait d’elle la cogérante – avec sa belle sœur – de ce nouveau point de rencontre gourmand. « La seule différence entre ce que j’ai fait pour la télé et ce que j’entreprends, c’est que dorénavant aucune caméra ne tourne dans ma cuisine et que je n’ai pas à commenter tout ce que mon chef mijote », souligne-t-elle, sourire en coin. Le Réseau, c’est une sandwicherie. Mais Valisoa y sert aussi d’autres choses telles que des pizzas ou encore du vary sy laoka ( riz et différents accompagnements) pour les amateurs de plats malgaches. « A des prix très abordables. Les moins chers du marché, comme on dit », lance-t-elle. Et la gérance concocte actuellement des formules pour la clientèle. « Actuellement, nous organisons des happy hours. Vous achetez un grand sandwich et vous gagnez un sandwich petit modèle en guise de cadeau. »

Mais pourquoi ce nom « Le Réseau » ? « Parce que nous prévoyons d’ouvrir dans la capitale des annexes, ce qui va créer comme un réseau gourmand », explique-t-elle. Une idée alléchante !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer