Vady/ Mari ou femme/ Husband or wife
16 janvier 2019 - Abidi commentaires   //   1212 Views   //   N°: 108

Voambolana (Vocabulaire / Vocabulary)
Fanambadiana : mariage / wedding
Peratra : bague / ring
Vodiondry : fiançailles / engagement

Expressions
1. Andrianaivo no maty vady, ka Andrianirina no mandry irery : Andrianaivo a perdu sa femme, et Andrianirina dort seul / Andrianaivo’s wife is dead, and Andrianirina sleeps alone.
Lorsqu’Andrianirina a appris la mort de la femme d’Andrianaivo, il a hésité à se marier car il a eu peur de traverser la même épreuve. Cet adage nous enseigne à ne pas nous fermer au bonheur malgré la peur de ce qui pourrait se passer, au risque de passer à côté de belles expériences / When Andrianirina learned of the death of Andrianaivo’s wife, he hesitated to marry because he’s afraid to go through the same thing. This adage teaches us not to shut ourselves to happiness despite the fear of what could happen at the risk of missing out on beautiful experiences.

2. Angolangolaim-badikely, ka hanary ny efa nihary : Se laisser charmer par sa maîtresse, et jeter celle qui a amassé pour lui / Being charmed by his mistress and throw away the one who has amassed for him.
Lorsqu’un homme succombe au charme de sa maîtresse, il en oublie sa femme, celle qui a toujours été là pour lui. Ceci nous incite à faire preuve de gratitude envers ceux qui nous ont toujours soutenus et à ne pas les laisser de côté pour des relations éphémères / When a man succumbs to the charm of his mistress, he tends to forget his wife, the one who has always been there for him. This encourages us to be grateful to those who have always supported us and not to leave them for ephemeral relationships.

3. Aza mandatsa vady mody : Ne rabaissez pas un mari ou une femme qui revient au foyer / Don’t put down a husband or a wife who comes back home.
Quand un des mariés quitte le foyer et décide de revenir l’autre ne doit pas le rejeter et le rabaisser pour ce qu’il/elle a fait. A travers cette expression, on nous apprend à toujours donner une seconde chance et à ne pas refuser une chose qui pourrait nous être bénéfique juste par fierté / When one of the spouses leaves home and decides to return, the other one shouldn’t reject him/her or belittle him/her for the choice he/she has made. Through this expression, we are taught to always give a second chance and not to refuse something that could be of benefit to us juste for pride.

4. Kitapo mora feno : vady miara-mihary : Un sac qui se remplit facilement : des mariés qui travaillent ensemble / A bag that fills easily : a married couples who work together.
Si un couple arrive à monter une affaire prospère et réussit dans la vie c’est parce qu’ils ont travaillé ensemble. Ce proverbe nous rappelle que dans la vie on ne peut pas toujours s’en sortir tout seul car à plusieurs on est plus productifs et on peut avoir de meilleurs résultats / If a couple manages to build a successful business and succeed in life it’s because they have worked together. This proverb reminds us that in life we can not always get by on our own because when many of us gather to work on something we are more productive and we can have better results.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer