Un Zébu léchant les pierres,
5 mai 2015 - Cultures Livre du mois commentaires   //   1348 Views   //   N°: 64

 

« Laurence Ink ne décrit pas un pays, ni un peuple : elle évoque une âme. Et elle fait rentrer son écriture en résonance avec cette âme pour que le lecteur à son tour en perçoive quelque chose. Ses textes sont justes parce qu’ils sont humbles. Ils assument le non-dit, ils manient l’ellipse, l’allusion et la suggestion pour établir une sorte de relevé émotionnel de l’Île rouge. C’est en les relisant, en les méditant, en les laissant épaissir dans le souvenir que peu à peu on prend leur mesure ». Née en 1960, Laurence Ink a vécu plus de quinze ans dans le Grand Nord canadien.

 Après avoir publié avec succès un témoignage de cette expérience, Il suffit d’y croire, elle a écrit un premier roman qui se situait dans cette région: La Terre de Caïn, en 1993. Elle publiera en janvier 2002 aux éditions Claire Paulhan: Jean Paulhan et Madagascar, édition critique de ses correspondances. Elle a bénéficié d’une bourse de littérature Mission Stendhal pour Chants de corail et d’argent. Elle vit aujourd’hui à Madagascar.  

Un Zébu léchant les pierres, par Laurence Ink, no comment®
Editions, 2015, 124 p. A commander chez l’éditeur. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer