Un sac d’os, un sac de nœuds
28 juin 2018 - À lire Cultures Livre du mois Livres commentaires   //   297 Views   //   N°: 101

Après La vallée du saphir, paru il y a bientôt deux ans, Jean Ely Chab offre avec Un tombeau sur l’île rouge une nouvelle enquête à Monza, son inspecteur de police malgache. Il a quitté Ranohira pour revenir à sa ville d’origine, Antananarivo. Mais il boit toujours son café chezMamabé, la gargotière qu’il avait rencontrée là-bas. Elle l’avait aidé la première fois, peut-être est-elle destinée à soutenir encore dans l’ombre l’enquête de son flic préféré en le guidant par la pertinence de ses questions. Cette femme généreuse et gourmande est d’une finesse d’esprit peu en rapport avec son physique volumineux…

La capitale souffre : la crise post-électorale s’est installée entre Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka, suite au premier tour de la présidentielle qui s’est déroulé l’année précédente – et non en décembre 2002, comme l’indique un roman péchant parfois par approximations ou anachronismes. La monnaie, à cette époque, n’était pas l’ariary et, si cela avait été, il n’en aurait pas fallu 4.000 pour un euro. L’Institut français était encore le Centre culturel Albert Camus.

Et les objets artisanaux vendus à Analakely peuvent-ils être jugés « exotiques » par un Malgache ?

Parmi les maux de cette période, la pénurie de carburant n’est pas le moindre. La mission de Monza se complique : il est chargé de rapporter à Ambatomena, un village imaginaire situé à une vingtaine de kilomètres, un sac d’os de toute évidence volés dans une sépulture profanée. Mais il n’est pas censé enquêter ni faire de vagues. Toutes les équipes de la police sont mobilisées pour assurer la sécurité civile, le village est hors juridiction, Monza restitue les restes de la dépouille et rentre au bureau, point final. On sait déjà, si on a lu sa première aventure, que ce n’est pas son genre.

Ambatomena, suite aux constatations faites dans le tombeau vide alors qu’un famadihana devait se dérouler, est en ébullition. Une femme qui passe pour une sorcière est une coupable toute trouvée, la chasse a été lancée et, quand Monza arrive au but de son voyage, il trouve une prisonnière enfermée dans… un tombeau. Avec le sens de la légalité qui le caractérise, il ne peut laisser courir ce qui ressemble fort à une justice expéditive dont les conséquences semblent déjà écrites.

Pour sauver l’accusée, il faut bien trouver le véritable auteur du vol. Comment voudriez-vous qu’il n’enquête pas, malgré l’interdiction qui lui en a été faite ? Le sac d’os se transforme en sac de nœuds, une jeune femme trop jolie passe par là, auréolée de bien des dangers potentiels et Monza, bouffé en outre par les puces, perdrait pied si Mamabé ne le réorientait de temps à autre. Aidée dans cette tâche par un chauffeur de taxi manchot qui se révèle avoir été journaliste et en avoir gardé le goût de l’investigation…

Jean Ely Chab. Un tombeau sur l’île rouge. Le Masque, 288 p., 8 €, ebook, 5,99 €.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer