Un Malgache à Paris : Fashion blogueur pour vous servir
21 juin 2017 - Diaspora Hexagone commentaires   //   1223 Views   //   N°: 89

Tefy Léo Rafalimanana, plus connu sous le pseudo « Un Malgache à Paris », est un jeune « fashion blogueur » très impliqué et très actif sur les réseaux sociaux. Avec plus de 36 600 abonnés sur son compte Instagram, plus de 23 000 personnes sur sa page Facebook et 10 000 visites mensuelles sur son site, le blogueur malgache rencontre un véritable succès.

Slasheur, « un mec avec plusieurs casquettes » comme il le dit lui-même. Tefy Léo Rafalimanana considère son parcours comme assez atypique. Originaire de Tana, il quitte le pays en 2010 en quête d’un diplôme européen. Depuis, estime-t-il, les occasions pour revenir se sont très peu présentées. « Mais ça ne devrait plus trop tarder. J’aime mon pays, je crois qu’il a un potentiel immense et je veux participer à son développement. D’ailleurs si j’ai appelé mon blog Un Malgache à Paris, ce n’est pas un hasard. »

S’il a obtenu les doigts dans le nez sa licence en art du spectacle, mention cinéma et théâtre, à l’université de Nanterre, il reconnaît que le domaine qui l’attire vraiment depuis toujours est celui de la mode. « J’ai toujours eu ce rêve d’assister aux défilés, de faire des photos… Mes amis et mes proches m’ont toujours dit que j’étais fait pour ce milieu. » Un beau jour de 2014, initié par une amie, il décide d’ouvrir un blog de mode, une sorte de vitrine de son travail où il exposera tout ce qui le passionne. « Un malgache à Paris » est aussi une plate-forme intime où il peut faire passer les messages qui lui tiennent à cœur. Le principal : vis tes rêves !

Trois ans plus tard, le succès est au rendez-vous : 10 000 visiteurs par mois en moyenne ! « Ca me fait tout drôle quand je regarde ces chiffres, ce n’est peut être pas grand-chose comparé à d’autres mais moi ça me satisfait, d’autant que j’ai commencé avec cinq visiteurs par mois. » Et comme un simple blog ne suffit plus de nos jours, en complément il vient de lancer sa chaîne YouTube présentée comme une « expérience de la mode et du lifestyle ».

Avec un public plutôt trans-générationnel, de 14 à 56 ans, ce sont surtout les « milléniaux », les p’tits gars de l’An 2000, qui font l’essentiel de son audience : « Des passionnés de tendances », note-t-il. Et ce n’est pas une surprise si Madagascar se trouve dans le top 3 des pays qui le suivent le plus, derrière la France et les États-Unis. Cet intérêt croissant pour ses activités s’explique, selon lui, par l’attention qu’il porte aux détails, à la qualité visuelle, car rien chez lui n’est jamais laissé au hasard. « Le perfectionniste que je suis me pousse parfois à refaire la photo une trentaine de fois, voire plus si la lumière, le cadrage et l’optique ne me satisfont pas ».

En dehors de ses activités de blogueur, notre homme fait également du consulting, du « social media » ou encore de la direction artistique pour des « comptes de luxe ». Et Mada dans tout ça ? « Je suis actuellement sur un projet Malagasy Designers For Paris Fahion Week. L’idée consisterait à mettre en avant les créateurs malgaches en portant leur création lors de la Semaine de la mode à Paris. Si ça vous branche, faites-moi signe ! » On n’y manquera pas !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer