TricolorZ : Trio de couleurs
3 octobre 2018 - Cultures commentaires   //   225 Views   //   N°: 105

Nash, Norma et Sk4rz Tsijonriake, ces pseudonymes ne vous disent peut-être pas grand-chose, mais c’est avec leurs pinceaux et leurs pots de peinture qu’ils nous amènent dans leur monde. Sous la même bannière : les TricolorZ !

Trois personnalités, trois styles différents qui viennent répandre leurs couleurs sur la Grande Île. Tous les trois nés sur un territoire différent : Nash à Madagascar, Norma à la Réunion et Sk4rz à Paris. Mais c’est ici, à Madagascar, grâce au projet à venir d’un ami commun qu’ils se sont mis à collaborer ensemble pour former en juillet dernier le collectif TricolorZ. « On s’est tous retrouvés à travailler pour ce projet et on s’est demandé ce qu’on pouvait apporter. Nash et Norma ont proposé de faire du live painting (peinture en direct). » Cette forme d’expression où les artistes peignent une œuvre en temps réel devant un public et qu’ils ont reproduites en plusieurs occasions dans la capitale.

Nash qui dessine depuis l’enfance, est plus portée vers la bande dessinée et le film d’animation pour enfant. Mais ses peintures s’inspirent beaucoup de la nature et de l’environnement. Norma, sensible à la récupération et à l’environnement, peint surtout sur des supports recyclés ; elle aime jouer sur les volumes, les formes et les couleurs dans un style « avant-gardiste ». Quant à Sk4rz (prononcer Skarz), largement inspiré du mouvement hip-hop, il s’est mis au graffiti urbain renouant avec l’art traditionnel malgache.

Malgré leurs différences de caractère, d’expérience et de perception de l’art, ils parviennent à coopérer sur un même support pour révéler au public, et en direct « live », leur univers commun. Plus que ça, ils veulent exposer au spectateur le processus de création derrière toute œuvre. « Ensemble c’est plus freestyle, c’est vraiment se confronter à la scène… d’arriver, d’être un peu dans le flou, de commencer un truc et de s’adapter petit à petit. » lls ne veulent pas que le public soit passif, juste un obsrvateur, mais qu’il interagisse autant avec eux et avec l’œuvre. « Le but du jeu c’est la toile, impliquer le public, être en interaction avec lui. »

TricolorZ ne s’arrête pas au live painting, il veut aussi sensibiliser les Malgaches à l’Art. « On pense proposer des ateliers, à des enfants notamment, Sk4rz dans le graffiti, Nash dans les arts plastiques et moi (Norma) dans la peinture et le recyclage. Beaucoup de gens sont intéressés par ces techniques mais ne savent pas comment faire. » Le trio pense se produire en province et y animer par la même occasion des ateliers et activités. Indépendamment de TricolorZ, chacun entend faire son chemin, naturellement et sans forcer. Mais pour l’instant, c’est avec TricolorZ que cela se passe, d’expérimentations en découvertes. Comme le travail sur tsihy (grande natte en fibre végétale) sur lequel leurs pinceaux témoignnt d’une création originale et spontanée.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer