Toubi Rakotoarimanana : « Toubi or not Toubi ? »
4 décembre 2018 - Le lecteur du mois commentaires   //   4791 Views   //   N°: 107

La chambre de Toubi Rakotoarimanana est une véritable no comment®- thèque. Il a les 106 numéros depuis 2010. « Vu que je n’ai pas assez de place, je les mets un peu partout dans ma chambre, sur les étagères, dans mon armoire, dans des boîtes. Je ne rate jamais d’en prendre tous les mois. » Toubi est ce genre d’intello assoiffé de connaissances. Aujourd’hui, il est animateur « généro-culturel », un adjectif inventé pour se démarquer des autres animateurs. Il organise souvent des quiz sur la culture générale pour le compte d’écoles, d’associations ou d’églises. Et il puise dans sa réserve de no comment® pour trouver les questions. « Par exemple, sous quel nom est plus connu le rappeur Faniry Alban Rakotoarisoa ou encore dans quelle province se trouve la forêt d’Anja ? Le magazine est une belle source d’information surtout sur les nouveaux endroits à découvrir (restaurants, pubs, etc.). » Quand Toubi n’est pas occupé à élaborer ses questionnaires, il se prête aux jeux.

Il apprécie particulièrement les Enquêtes de l’inspecteur Rakoto et il est fan des énigmes logiques. Toubi adore no comment® mais selon lui rien n’est jamais parfait. « J’y trouve encore quelques fautes d’orthographe. Aussi, je n’aime pas trop la rubrique Gaysy. Je ne suis pas homophobe mais je ne suis juste pas très à l’aise avec le concept d’homosexualité. » Mais s’il y a une rubrique qui lui manque, c’est bien Vintage. « J’ai beaucoup apprécié comment Vintage fait découvrir l’histoire des objets comme celui du blue-jean. » Selon lui, toutes les informations sont bonnes à prendre. Un peu de plomb dans la tête ne pourra jamais faire de mal !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer