Thelma Andrianarijaona répond au questionnaire Bernard Pivot
5 novembre 2018 - Couv by commentaires   //   268 Views   //   N°: 106

L’infographiste Thelma Andrianarijaona répond du tac au tac aux questions du fameux questionnaire de Bernard Pivot. Dix questions pour aller au fond des choses, pas plus !

Votre mot préféré ?
Je ne crois pas en avoir un en particulier mais pour l’occasion disons : « calme ». Ce que je ne suis pas du tout, mais que je recherche en faisant du zentangle et du zendoodle, cela m’aide beaucoup à le ressentir.

Le mot que vous détestez ?
Cancer.

Votre drogue favorite ?
L’Internet parce que quand on cherche forcément on trouve, il nous fait rêver, il nous transporte où l’on veut dans ce monde et même au-delà.

Le son, le bruit que vous aimez ?
Le crépitement du bois dans la cheminée alors qu’il gèle dehors.

Le son, le bruit que vous détestez ?
Le son de ma voix !

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
J’aime jurer dans toutes les langues et en toutes circonstances, je ne saurais choisir !

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Le dessinateur Mœbius parce que qu’il est hors-normes, son trait, ses couleurs sont magnifiques. Son monde me transporte, tu n’as même plus besoin de le lire, tu regardes et ça suffit.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Expert comptable ou banquier, trop de chiffres, trop contraignant, pas cool. Sauf si tu es maître en détournement de fond et autre blanchiment d’argent, alors ça change la donne (rires).

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarnée ?
Un moineau, plus personne ne le remarque tellement il fait partie intégrante du paysage urbain. C’est un hyper adapté, il est libre, voit du paysage, que demande le peuple ?

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
Thel, tu vas kifer l’endroit… ici tout est permis, tout ! Pas de choix à faire, pas de problèmes irrésolubles, l’open bar de tes moindres désirs, bienvenue au paradis !

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer