The Escapits : Zonzon, ton univers impitoyable…
2 juillet 2015 - Add-on commentaires   //   1215 Views   //   N°: 66

The Escapits, sorti en février 2015, est un jeu de simulation dont le seul but est de s’évader en scred d’une prison. Pas de scénario alambiqué, pas d’histoires entre les personnages. Juste passer entre les miradors et les clôtures électriques. 

Un gringalet taillable et corvéable à merci, c’est tout ce que vous êtes dans cet univers carcéral. Les règles sont simples : vous êtes au mitard, et la technique la plus sage est de ne pas attirer l’attention, tout en vous soumettant à la routine : faire l’appel le matin et le soir, aller trois fois à la cantine, entrer en salle de gym, exécuter des corvées et enfin prendre une douche. Dans la foulée, Des codétenus vont vous demander des services, payants bien sûr, mais que vous n’êtes pas obligés d’accepter, sachant quand même qu’avec la somme obtenue, vous pourrez vous acheter des bricoles pour préparer votre évasion. Attention, vous n’êtes pas obligé d’accepter toutes les sollicitations, car les taulards peuvent vous demander des trucs louches, comme casser la gueule de quelqu’un, voler des affaires… Souvenez-vous : il s’agit pour vous de rester un prisonnier modèle pour ne pas se faire repérer par les matons, sachant que refuser un service peut être très douloureux pour votre matricule…

Ce qui est marrant avec ce jeu conçu par Chris Davis, développé par Mouldy Toof Studios et édité par la société britannique Team17, c’est son humour omniprésent. Ainsi vous pouvez nommer vous-même vos codétenus. Il est jouable en single player. Raison de plus pour être tranquille ! Grâce à The Escapits, vous développez une patience d’enfer en plus d’un pragmatisme à toute épreuve à travers huit prisons de plus en plus difficiles à déjouer. Mauvais point, le jeu fait des bugs par ci par là. Dommage.

Disponible sur PC, XboxOne et PS4
Note : 9/10 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer