Steven Nary : Capteur d’opportunités
2 juillet 2015 - Éco commentaires   //   824 Views   //   N°: 66

Parti de rien, cet entrepreneur malgache ne cesse de développer de nouvelles activités avec un sens aigu des affaires. Étape par étape, avec une rare vision à long terme qui sait inspirer confiance à toutes ses relations d’affaires. 

Issu d’un milieu extrêmement modeste, Steven Nary a été contraint d’aider ses parents, commerçants ambulants sur les marchés, durant quelques années au lendemain de l’obtention de son Bac à Fianarantsoa.

«J’ai débuté avec 40 000 ariary le commerce de l’essence à Ilakaka. J’ai acheté une voiture-taxi et je suis devenu l’homme de confiance d’exploitants miniers. Cela m’a permis de m’offrir mon premier camion et de me lancer dans le commerce et le transport des bœufs entre Fianarantsoa et la capitale. » À partir de cette époque, Steven Nary ne cesse de relever de nouveaux challenges.

«En vacances à Nosy Be, j’ai du transiter par Ankify. Sur le bateau, à l’aller, j’ai discuté avec le capitaine pour comprendre ce business. Le soir même j’ai acheté un moteur et j’ai commandé mon premier bateau. » Ce sont aujourd’hui trois bateaux qui assurent les liaisons maritimes quotidiennes Ankify-Nosy Be.

« Je possède également d’autres bateaux pour des transferts vers les îles et j’envisage de créer rapidement d’autres liaisons maritimes dans d’autres régions. La seule difficulté est de trouver des gens sérieux qui ne me volent que dans des limites raisonnables…» Ainsi s’exprime, avec philosophie, cet entrepreneur pragmatique toujours en quête de nouvelles opportunités et d’associés pour des affaires plus importantes. 

Texte et photo #RichardBohan 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer