Stephen Ramanarivo : « Je mets le paquet ! »
31 mai 2017 - By night commentaires   //   712 Views   //   N°: 88

Certains métiers dans le secteur aéroportuaire sont méconnus et pourtant de nombreux hommes y exercent travaillent principalement la nuit. Stephen Ramanarivo, superviseur d’exploitation fret aérien nous met sur la piste.

Superviseur d’exploitation fret aérien, c’est quoi ?
Mon travaille consiste à faire des suivis et gérer une équipe de six à dix personnes généralement composée de manutentionnaires, de chefs d’équipes, de chauffeurs, d’agents de livraison et d’agents d’arrivées. Nous faisons le paquetage des colis qui seront envoyés par fret sans pour autant savoir ce qu’il y a dans ces colis. Pour faire ce métier, il y a des formations spécifiques à suivre et qui doivent être renouvelées tous les six mois parfois tous les deux à cinq ans. Nous suivons par exemple des formations sur les imageries, les scanners, le traitement de fret et de courriers.

Un métier qui ne s’exerce que la nuit ?
C’est un travail qui s’exerce avec des horaires décalés. Quand je travaille la nuit, je remplace la direction et l’administration, qui elles, ne travaillent que la journée, de 8 heures à 17 heures. Donc, moi je suis bureau de 14h à 2h du matin généralement les mardis, les jeudis, les dimanches et même les jours fériés.

Bien sûr, j’ai des jours « off » mais cela dépend du planning. Il faut savoir aussi que nous ne sommes que des hommes dans ce métier !

Pas trop fatiguant ?
J’ai débuté en tant qu’agent de sûreté, toujours à l’aéroport, c’était en 2005. En fait, dans le secteur aéroportuaire à travers le monde, il fallait avoir un agent de sûreté suite aux attentats de 2001. Je travaillais beaucoup la nuit surtout sur la piste et dans les avions au sol. On devait être debout en permanence, il était interdit de s’asseoir. C’était surtout ça qui était fatiguant, pas le fait de travailler la nuit qui est devenue une habitude.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer