Séverine & Thomas Rasoarahona : Leur histoire à eux
19 septembre 2018 - Diaspora Hexagone commentaires   //   1599 Views   //   N°: 104

Il y a un an et quelques mois de cela, en juillet 2017, Séverine et Thomas Rasoarahona créaient à Paris leur marque de mode, Tantar Antsika. Et c’est grâce au financement participatif que leur première collection prévu pour septembre « Il était une fois, Paris-Tana » a vu le jour en juin de cette année. Une réussite cousue de fil blanc ?

Thomas & Séverine sont tous les deux nés en France. Thomas a grandi à Madagascar jusqu’à ses dix huit ans avant de quitter la Grande Île pour rejoindre sa terre natale, la France, où Séverine a toujours vécu. « Nous sommes très attachés à Madagascar parce que Thomas y a grandi et surtout parce que nous nous y sommes rencontrés il y a 15 ans. De plus, nous y avons encore une grande partie de nos familles respectives. »

Ayant un parcours complètement différent l’un de l’autre, aujourd’hui c’est leur marque de mode Tantar Antsika qui unit les Rasoarahona professionnellement. À l’origine, Séverine a d’abord reçu une formation individuelle par une ancienne couturière de Balmain. Elle s’est ensuite perfectionnée en autodidacte, avant de suivre une formation à distance en stylisme pour être à ce jour la directrice artistique de sa propre marque, Tantar Antsika.

Quant à Thomas, diplômé en école d’ingénieur et en finance d’entreprise, il est l’actuel président de Tantar Antsika.

Tantar Antsika ? Signifie « Notre histoire avec vous ». Crée en juillet 2017, cette marque de mode est le résultat du croisement d’ADN d’idées entre les deux fondateurs. Un véritable feu d’artifice rappelé par les couleurs assez pop-up de la fusion entre leurs deux cultures française et malgache. Leur dernière collection parle d’elle-même. « Nous nous inspirons directement de nos souvenirs, nos voyages, notre vécu en France et à Madagascar pour choisir les matières, les techniques, les couleurs et/ou les visuels de nos pièces. »

Les Rasoarahona, fiers de leurs origines, développent une vision unique de la mode en s’imprégnant des esthétiques malgache et occidentale, communiant harmonieusement entre elles entre authenticité et modernité. Pour leur première collection été indien-automne, c’est six mois d’investissement entre les premiers croquis et les derniers prototypes. C’est huit pièces créées dont cinq sont présentées dans leur boutique en ligne dès cette rentrée de septembre, avec déjà la préparation de leur prochaine campagne de crowdfunding.

En effet, les fondateurs de Tantar Antsika ont lancé entre mai et juin 2018 leur première collection Il était une fois, Paris-Tana via une plate-forme de financement participatif. « Proposer ses produits en contrepartie d’une participation à sa campagne de crowdfunding, permet d’identifier les catégories ou type de produits qui pourraient le plus marcher mais surtout de commander auprès de ses fournisseurs des quantités au plus proche de ses besoins. »

Porter Tantar Antsika, c’est refléter la bienveillance et l’ouverture d’esprit. En effet, Thomas & Séverine ont également fait le choix de s’engager auprès de l’association Zazakely Sambatra qui agit à Madagascar par l’éducation et l’insertion professionnelle des jeunes, ce qui correspond aux visions de ces derniers. Pour l’instant, Tantar Antsika souhaite se développer en Europe mais les collaborations étroites qu’entretiennent Thomas & Séverine avec leurs fournisseurs à Madagascar les amèneront à mettre les pieds au pays régulièrement.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer