Serpent fantôme : L’apparition d’une nouvelle espèce
11 novembre 2016 - Nature commentaires   //   762 Views   //   N°: 82

Récemment, une équipe de chercheurs malgaches et américains ont découvert une nouvelle espèce de serpent dans l’Ankarana, à Mahajanga. Le reptile de couleur très pâle et qui sait se faufiler à une grande vitesse a été baptisé « Madagascarophis lolo », le serpent fantôme !

Décidément, Madagascar n’a pas encore fini de tout nous dévoiler, en terme de faune et de flore. Récemment, une équipe de scientifiques du Musée des sciences naturelles de la Louisiane, du Musée américain d’histoire naturelle et de l’Université de Mahajanga, ont découvert – par pur hasard – une nouvelle espèce de serpent dans le parc national d’Ankarana, au nord-ouest de la Grande Île. En effet, ces scientifiques étaient juste partis explorer un nouveau tracé dans le parc quand ils sont tombés sur ce reptile. « Après avoir parcouru 27 kilomètres, nous avons remarqué ce beau serpent à la peau gris claire », racontent-ils sur leur site. Et de préciser que cette espèce n’a pas été précédemment décrite dans les travaux scientifiques.

Après des études approfondies, ces ghostbusters ont conclu que ce reptile appartient à la famille des Madagascarophis. « Mais il présente des particularités qui le différencient des autres espèces de cette familles. En cela il nous fascine », témoignent les scientifiques, indiquant que même le lieu où ils l’ont trouvé est inhabituel. Le « majestueux animal », comme ils l’appellent, a été découvert sur les tsingy, ces roches calcaires fortement déchiquetées. « À part cela, sa peau de couleur très pâle n’est pas fréquente. Aucun autre membre de la famille des Madagascarophis ne possède une peau pareille », ajoutent-ils. Ce serpent a les pupilles verticales, comme celles des chats. Ce qui lui permet de voir clair dans la nuit. Ce fantôme est donc nocturne, cela va sans dire. « En général, les serpents qui ont des yeux pareils se concentrent dans les forêts dégradées et les zones développées de l’île », soulignent les chercheurs. Encore une autre contradiction !

Le nom que lui ont donné les chercheurs est Madagascarophis lolo. A part sa couleur, lolo, qui signifie littéralement fantôme, s’est vu attribuer ce nom en raison de son aptitude à disparaître subitement. S’évanouir comme un fantôme, dit-on. « Nous ne savons pas encore combien d’individus peuplent cette région, si l’espèce est en danger d’extinction ou pas. En tout cas,, nous sommes certains que cette espèce est endémique de Madagascar, voire de cette région », font valoir les scientifiques. Ces derniers restent même convaincus que cette localité d’Ankarana, où a été découvert un autre serpent pâle, Madagascarophis fuchsi, il y a quelques années, renferme encore d’autres espèces jamais étudiées. « L’observation des serpents est particulièrement difficile dans la mesure où ce sont des animaux très timides et fuyards », expliquent-ils, annonçant que les recherches se poursuivront.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer