Sekiro : Shadows Die Twice
18 avril 2019 - Add-on commentaires   //   89 Views   //   N°: 111

Il y a des jeux qui nous font rager et ceux qui nous font nous demander pourquoi on aime souffrir. Et pourtant, on continue. « Sekiro : Shadows Die Twice » est de ceux-là : ici aucune rédemption, la moindre erreur est mortelle et on recommence…

De l’avis général, l’Electronic Entertainment Expo 2018, l’E3, a été l’un des meilleurs salons que nous ayons jamais eus. Entre les blockbusters qui reprennent vie et les nouvelles licences annoncées, il y en avait pour tous les goûts. Si bien que les prochains mois, voire années, du jeu vidéo sont sans aucun doute les plus attendus depuis les débuts de l’industrie. Entre le retour de légendes telles que Gears of War et l’arrivée de perles en devenir comme Ghost of Tsushima, on ne peut que s’exciter devant ce qui nous attend. Et pour cette fois, c’est le tout nouveau-né de FromSoftware qui nous intéresse. A savoir Sekiro : Shadows Die Twice, un jeu d’action-aventure se déroulant dans un Japon médiéval où le fantastique se mêle à l’ère des ninjas et des samouraïs.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le jeu porte bien son nom. Nous nous mettons dans la peau d’un guerrier-assassin dans un open-world avec un gameplay qui nous forcera à réfléchir et répéter plusieurs fois les mêmes combats. À comprendre qu’il s’agit d’un « die and retry », où battre un boss du premier coup ne sera pas chose aisée. Le joueur trouve la mort très souvent, et doit apprendre de ses erreurs. Analyser les déplacements de son adversaire, le type d’attaque et leur boucle d’action, à la manière d’un Dark Souls, titre-phare ayant popularisé le genre. Sekiro est donc extrêmement punitif, puisque chaque coup infligé à notre héros sonne comme une cloche signant un aller simple dans l’autre monde. De quoi décourager ceux d’entre nous qui ont moins de calme et de patience.

Mais nous restons aux commandes d’un assassin. Et qui dit « assassin » dit aussi « meurtre discret ». En effet, en plus de cette difficulté dans les affrontements, le jeu possède un aspect infiltration tout droit hérité des licences mettant en scène des ninjas comme Tenchu ou Shinobido. Aussi, il est possible d’arriver en finesse pour éviter des combats qui feraient perdre inutilement des potions de vie et autres outils essentiels à la survie. La combinaison de tous ces éléments en fait l’un des titres les plus intéressants du genre, puisqu’il pousse la réflexion encore plus loin dans un jeu d’action, et force le joueur à réfléchir à chacun de ses actes avant de se lancer dans la bataille. Précisons tout de même que, de par sa nature, Sekiro n’est pas à mettre entre toutes les mains. Et si vous n’avez pas peur de vous arracher les ongles après avoir pris un simple coup d’épée, ce jeu est définitivement pour vous.

Date de sortie : 22 mars 2019
Éditeur/Développeur : Activision / FromSoftware

Genre : Action – Aventure
Plateforme : PC/PS4/Xbox One

Note : 8/10

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer