Salut les amoureux !
3 février 2015 - LifeStyle commentaires   //   2712 Views   //   N°: 61

Quand on s’aime, on n’a pas besoin d’une date fixe pour se le rappeler.
D’ailleurs, pourquoi le 14 février ?
Dans la Rome antique, il s’agissait d’une fête très païenne où les hommes nus poursuivaient les femmes en les frappant de lanières de peau de bouc pour stimuler leur fertilité.
Autres temps ! 

Nomena Ranorozainirina : Mariage sur-mesure 

Wedding-planner et économiste, Nomena Ranorozainirina, 25 ans, est spécialisée dans les carteries et décorations de mariage.
« Pour mes fiançailles, j’ai décidé de faire moi-même mes décorations, car je suis très exigeante là-dessus.
Cela m’a donné l’idée de le faire pour les autres à travers ma société Santikà Wedding, à Ampandrana. »
Pour tout ce qui est photos et vidéos, cela passe par son autre société, l’agence Alaline.
« Dès que j’ai un contrat, je considère ce mariage comme le mien », affirme-t-elle.
A Madagascar, le métier de wedding-planner est devenu une tendance.
Depuis le début de ses activités, Nomena a organisé près d’une vingtaine de mariages sur différents thèmes.
« Quelquefois nous suivons la tendance, par exemple au niveau des couleurs : le prune et le bleu roi étaient à l’honneur l’année dernière. Parfois, ce sont les clients qui proposent des thèmes.
Les plus originaux ont été ceux du football et de la photographie.
Cette année, on va lancer le thème Gasy Classe à la fois VIP et traditionnel malgache. »
Le but de son métier est d’enlever tout stress aux futurs mariés en les accompagnant dans chaque étape.
« Un de nos plus grands défis est l’organisation d’un mariage en deux semaines ! » 

Sacha Bam Bam : Boum boum 

Pour rien au monde elle ne raterait une Saint-Valentin. Tropicaleuse de choc et depuis peu styliste (prix de la Meilleure Styliste 2014 au dernier Tendance Show), Sacha Bam Bam a son coeur qui fait boum boum lorsque se pointe le 14 février.
« C’est la seule fête que Guillaume, mon mari, et moi passons en toute intimité.
Même notre enfant passe la soirée chez ma soeur à cette occasion. »
Au programme, dîner aux chandelles à la maison, échange de cadeaux, et bien sûr petits mots d’amour et papouilles.
« L’année dernière, nous n’avons pas pu fêter la Saint-Valentin à cause de son boulot.
J’étais très triste, et je compte bien me rattraper cette année.»

Elle a également prévu un cadeau surprise pour tous ses « autres amoureux et amoureuses », son public en d’autres termes.
Ce 14 février, Sacha va en effet sortir un single intitulé Mila love (Besoin d’amour).
« Le message est adressé à tous ces hommes qui passent leur temps avec leurs amis à boire ou à regarder des matchs de foot.
A ceux qui boivent trop ou sont toujours occupés à leur travail… comme mon Guillaume (rires) » Pour l’occasion, elle a choisi de chanter du reggaeroots, un genre musical qui n’est pas le sien mais que ses fans lui demandent souvent.
Quand on aime, on ne compte pas. 

Pages réalisées par #AinaZoRaberanto et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer